04/09/2020 15:34 GMT+7 print

Le gouvernement poursuit la lutte contre le COVID-19 et le développement économique

Le gouvernement a tenu le 4 septembre à Hanoï la réunion périodique pour évaluer la mise en œugouvernvre du double objectif : lutte contre l'épidémie de COVID-19 et promotion du développement socio-économique en août et durant ces huit premiers mois de 2020.

S'exprimant lors de la réunion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré qu'en août, l'épidémie de COVID-19 était apparue dans 15 localités du pays. Cependant, les localités ont rapidement pris des mesures de prévention et de lutte et l’épidémie était rapidement maîtrisée.

Rappelant la demande de non négligence de l’épidémie et l’objectif de développement économique, le Premier ministre a déclaré que l'économie vietnamienne figurait dans la liste des premiers pays en termes de croissance. Selon les prévisions des institutions financières réputées dans le monde, si le Vietnam s'efforce bien, il peut atteindre une croissance positive en 2020.

Estimant que la situation socio-économique en août et au cours des huit derniers mois avait de bons signes, M. Phuc a précisé que l'économie restait stable, même si elle ne se redressait pas rapidement. La politique monétaire a été bien gérée. Notamment, les réserves de devises se sont élevées à 92 milliards de dollars, s'efforçant d'atteindre 100 milliards de dollars cette année.

L'IPC d'août a augmenté de 0,07%. L'agriculture restait encore le secteur pilier de l'économie nationale et s'efforce d'atteindre une croissance annuelle de 2,6 à 2,8%. Le Vietnam s'efforce de maintenir la première et la deuxième position mondiale en matière d'exportation de riz. L'exportation au cours des huit derniers mois a été positive. L'exportation excédentaire a atteint 11,9 milliards de dollars en huit mois.

Le décaissement des investissements publics a été nettement amélioré. Le nombre des entreprises reprenant leurs activités a augmenté de près de 30%. La valeur totale des projets d'investissement direct étranger s'élevait à 19,5 milliards de dollars.

Lors de cette réunion, le chef du gouvernement a demandé de surmonter les lacunes telles que: la faible croissance de la production industrielle ; la réduction des activités commerciales et de services ; les difficultés qui se posent pour les PME, même les grandes entreprises ; la réduction d'emplois, en particulier dans les zones urbaines ; et l’évolution complexe des catastrophes naturelles et du changement climatique.

M. Phuc a suggéré que les membres gouvernementaux concentrent leurs opinions sur l'achèvement des politiques de soutien aux entreprises et à la production de tous les secteurs économiques ; prennent des politiques de soutien aux travailleurs et de facilité des activités d'investissement intérieur ; promeuvent la réforme administrative.

Soulignant que l'indice d'innovation au Vietnam restait élevé, le Premier ministre a estimé qu’il s'agissait d'une réalisation importante du pays dans les sciences et les technologies.

Plus précisément, le Vietnam a augmenté de 17 places, passant de la 59e place en 2016 à la 42e place en 2020, parmi les 131 pays et économies classés.

Enfin, M. Phuc a demandé à tous les membres du gouvernement de prendre des solutions de gestion plus efficaces pour parvenir à une croissance positive, même à une croissance la plus élevée. -VNA/VI