05/06/2020 15:25 GMT+7 print

COVID-19 : poursuite de la mise en quarantaine des spécialistes étrangers entrant au Vietnam

Le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 s’est réuni le 4 juin à Hanoï, sous la présidence de son chef, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Constatant que l’épidémie était sous contrôle dans le pays, les participants ont discuté de l’accueil des ressortissants vietnamiens de retour sur le territoire national et d’étrangers voulant entrer au Vietnam.

Ils se sont déclarés pour une proposition du ministère de la Santé qui exempterait les spécialistes techniques, les travailleurs hautement qualifiés et les investisseurs étrangers…, de certificats montrant qu’ils ont été testés négatifs au virus SARS-CoV-2. Les membres du Comité ont souligné l’importance de la mise en quarantaine de 14 jours, des tests de dépistage du virus et de l’application d’autres mesures aux spécialistes étrangers venant travailler sur le long terme au Vietnam.

Pour les Vietnamiens en voyage d’affaires ou en visite familiale puis bloqués à l’étranger, les membres du Comité ont été unanimes sur la nécessité de leur appliquer les mêmes procédures que les spécialistes étrangers.

Selon un rapport du ministère de la Santé, au 4 juin, le Vietnam avait confirmé 328 cas de COVID-19, dont 302 guéris (92%). Parmi les 26 patients en cours de traitement, neuf ont été testés négatifs au virus une fois et quatre autres, au moins deux fois. La situation du 91e cas – un Britannique de 43 ans, l’un des plus graves cas au Vietnam - continue de présenter des signaux encourageants.

Le pays n’a détecté aucun nouveau cas de transmission intracommunautaire depuis 49 jours.

Actuellement, plus de 8.000 personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas positifs ou en provenance de zones touchées par la pandémie sont en quarantaine, dont 103 dans des hôpitaux, 7.104 dans des centres de confinement et 962 à domicile.

Selon un bilan actualisé à 11h30 jeudi, le coronavirus a infecté plus de 6,5 millions de personnes dans 215 pays et territoires, dont plus de 388.000 décès. -VNA/VI