30/05/2020 09:36 GMT+7 print

Le Vietnam et l’Indonésie saluent le rôle de l’UE dans la promotion du multilatéralisme

 Le Vietnam et l’Indonésie ont hautement apprécié le rôle d’avant-garde de l’Union européenne (UE) dans la promotion du multilatéralisme, jeudi 28 mai lors d’une réunion par visioconférence consacrée à la coopération entre l’ONU et l’UE.

Dans une intervention conjointe, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU et son homologue indonésien Dian Triansyah Djani ont salué le rôle d’UE dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Les deux pays ont souhaité voir l’UE œuvrer avec l’ONU pour pousser leur coopération dans des domaines tels que la résolution des conflits, la médiation, l’assistance humanitaire et la promotion du multilatéralisme sur la base des principes de la Charte de l’ONU.

Ils ont souligné les contributions de l’ASEAN au cours des dernières années à la construction d’une Asie du Sud-Est de paix, de sécurité et de prospérité et d’un environnement propice au renforcement de la confiance, de la diplomatie préventive, à la réduction des divergences et à la coopération sur les questions d’intérêt commun.

Le Vietnam et l’Indonésie ont invité les organisations régionales, dont l’UE et l’ASEAN, à unir leurs forces pour mieux promouvoir les contenus de leur coopération avec l’ONU, tels que le renforcement du soutien de l’UE à la construction des capacités des forces de maintien de la paix des pays de l’ASEAN et le partage d’informations dans ce domaine.

L’ONU, «cœur battant du multilatéralisme »

Le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité,  Josep Borrell, a déclaré devant le Conseil de sécurité, que l’UE demeure une fervente partisane d’une ONU forte, «cœur battant du multilatéralisme». 

Il a toutefois souligné la nécessité de démontrer «la valeur ajoutée et la pertinence de l’ONU». «C’est pourquoi l’UE et ses membres appuient la réforme de l’ONU et sont les plus importants contributeurs au système onusien», a-t-il poursuivi.

Le haut représentant a plaidé pour le renforcement d’un système international régi par des règles, avec en son centre l’ONU. Il a également indiqué que dans le domaine de la paix et de la sécurité, l’UE est un partenaire «fiable et généreux».

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont tous soutenu la coopération bilatérale entre l’ONU et l’UE et leurs efforts de promotion du multilatéralisme, soulignant que la collaboration entre l’ONU et les organisations régionales doit être conforme aux dispositions du Chapitre VIII de la Charte de l’ONU.

Plusieurs pays membres du Conseil de sécurité ont mis en avant le rôle d’UE dans la participation à la résolution des problèmes liés à la paix et à la sécurité internationales dans les points chauds, en particulier son rôle de médiation et de réconciliation, et de maintien de la paix en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Balkans. – VNA/VI