31/03/2020 08:57 GMT+7 print

Réduire le transport de passagers pour contenir l’épidémie de COVID-19

Afin de limiter la propagation de l'épidémie de COVID-19 dans le pays, du 30 mars au 15 avril, les compagnies aériennes n'exploiteront que certaines lignes intérieures entre Hanoï et Ho Chi Minh-Ville, Hanoï et Da Nang ou Phu Quoc, et entre Ho Chi Minh-Ville et Da Nang ou Phu Quoc, et ce à raison d'un vol par jour.

Il s'agit du contenu d'un document du ministère des Transports et des Communications envoyé à l'Administration de l'aviation civile du Vietnam sur la mise en œuvre de la directive N ° 15 / CT-TTg sur la prévention et la lutte contre l'épidémie de COVID-19.

Outre ces lignes, tous les vols intérieurs au départ ou en provenance de Hanoï et de Ho Chi Minh-Ville doivent s'arrêter. Il ne faut pas limiter les vols ne transportant pas de passagers.

Le ministère a demandé à l'Administration de l'aviation civile du Vietnam de proposer des solutions, sur la base des demandes des comités populaires des villes et provinces, afin de réduire le nombre de vols au départ ou en provenance de ces localités; et d'ordonner aux aéroports de se coordonner avec les autorités locales pour mettre en quarantaine les membres d'équipages sur les vols à l'étranger, et de prendre des mesures préventives.

L'Administration de l'aviation civile a appellé les compagnies aériennes à s'assurer que tous les passagers fassent leurs déclarations médicales électroniques obligatoires.

En même temps, le ministère a adressé une directive au Département général des routes du Vietnam; aux unités aériennes, ferroviaires, maritimes, fluviales du Vietnam; aux services de transports et de communications des villes et provinces du ressort central sur la restriction du transport de passagers de Hanoï et Ho Chi Minh-Ville vers d'autres localités.

Le ministère a demandé de suspendre temporairement du 30 mars au 15 avril toutes les activités des véhicules de plus de 9 places et des minibus de plus de 9 places au départ ou en provenance de Hanoï ou de Ho Chi Minh-Ville. Dans les cas particuliers, les Services de transports et des communications doivent rapidement informer le Département général des routes du Vietnam.

Il n'y avait aucune restriction sur le fonctionnement des véhicules ne transportant pas de passagers, selon le ministère.

Le ministère a également obligé aux unités ferroviaires de cesser l'exploitation des trains de voyageurs du 30 mars au 15 avril. Pour la ligne Hanoï - Ho Chi Minh-Ville, le ministère autorise à exploiter au maximum 2 paires de trains de voyageurs par jour (2 voies au départ de Hanoï à deux autres au départ de Ho Chi Minh -Ville). Toutefois, les trains de marchandises continueront à être exploités.

L'administration des voies navigables du Vietnam doit se coordonner avec les localités afin de minimiser le nombre de navires de voyageurs sur les îles et de contrôler strictement les membres d'équipage et les passagers.

Les services provinciaux et municipaux du transport et des communications doivent ordonner aux unités de transports de minimiser le transport de passagers au départ ou en provenance de Hanoï, de Ho Chi Minh-Ville ou d'autres localités; de suspendre ou de réorganiser les activités de transport en commun, à l'exception des moyens de transport de marchandises. -VNA/VI