12/03/2020 09:15 GMT+7 print

Le Premier ministre exhorte à renforcer la lutte contre COVID-19


Une zone de quarantaine de COVID-19 dans une école militaire dans la province de Hoa Binh (Photo: VNA)
Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a publié une directive le 11 mars, demandant des mesures plus énergiques pour prévenir et contrôler le COVID-19 au milieu des nouveaux développements de l'épidémie.

La maladie respiratoire aiguë a été enregistrée dans 105 pays avec 114 000 personnes infectées. Au cours des 10 derniers jours, le nombre de cas d'infection et de décès a fortement augmenté.

Au Vietnam, après 22 jours sans aucun nouveau cas, 22 cas d'infection ont été enregistrés au cours des quatre derniers jours, dont beaucoup venus des pays ayant d'importants volumes d'échanges commerciaux et de voyageurs avec le Vietnam.

Face aux nouveaux développements, le Premier ministre a ordonné aux ministères, secteurs et localités de continuer à appliquer strictement et radicalement les instructions du Secrétariat du Comité central du Parti et du leader du gouvernement pour minimiser la propagation de COVID-19, rester prêts à faire face à l'épidémie et protéger la santé et la vie de la la population.

Il leur a demandé de se préparer à toutes les circonstances et de garder à l’esprit de «combattre l’épidémie, c’est comme combattre un ennemi» et de «protéger la santé et la vie des gens même au détriment des avantages économiques».

En particulier, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé aux ministères, aux agences au rang ministériel et aux comités populaires des localités du ressort central d’aller de l’avant pour détecter rapidement et contrôler strictement les sources d’infection, à la fois dans le pays et dans d’autres pays; mettre en quarantaine ou surveiller ceux qui sont en contact avec des cas confirmés conformément aux directives du ministère de la Santé; et vérifier les personnes entrant dans le pays au cours des 14 derniers jours mais n'ayant pas à rester dans des zones de quarantaine concentrées.

Il a également exigé un contrôle renforcé de ceux qui entrent au Vietnam via les portes frontalières aériennes, terrestres et maritimes; et la suspension de l'exemption unilatérale de visa pour les citoyens ainsi que pour les Vietnamiens et leurs conjoints et enfants au Danemark, en Norvège, en Finlande, en Suède, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Espagne.

La déclaration de santé est obligatoire pour toutes les personnes entrant au Vietnam; ceux qui viennent de ou traversent des zones touchées par l'épidémie doivent être mis en quarantaine; et les vols entre le pays et ces régions, y compris ceux des compagnies aériennes étrangères, doivent être réduits au minimum, conformément à la directive.

Le Premier ministre a également demandé aux agences et aux localités de gérer strictement et d'assurer la sécurité des activités touristiques, de reporter les voyages à l'étranger et de déconseiller aux gens d’aller à l’étranger, en particulier dans les zones touchées par COVID-19.

Dans sa directive, le leader du gouvernement a également ordonné aux parties concernées de préparer des plans de mise en quarantaine à grande échelle; intensifier la recherche sur la prévention, le traitement et les vaccins COVID-19; et traiter strictement les personnes qui publient de fausses nouvelles, gonflent intentionnellement les prix ou violent les réglementations sur la déclaration de santé et la quarantaine. -VNA/VI