10/12/2019 12:58 GMT+7 print

Ouverture de la troisième Journée du café du Vietnam à Gia Lai

Ayant pour thème "Gia Lai avec la culture du café", la troisième Journée du café du Vietnam a débuté le 9 décembre dans la ville de Pleiku, province de Gia Lai (Hauts Plateaux du Centre).

Cet événement attire de nombreux habitants et entreprises de café, ainsi que plus de 60 visiteurs étrangers venus de 12 pays et territoires.

La Journée du café du Vietnam est un rendez-vous pour les producteurs, les fabricateurs et les commerçants du café du Vietnam et de l’étranger de se rencontrer pour nouer des liens et créer des coalitions, contribuant ainsi à promouvoir le label et la valeur du café vietnamien, et ce de Gia Lai en particulier.  

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Hoang Hiep a affirmé que la troisième Journée du café du Vietnam était une bonne chance pour le secteur de café du Vietnam, et la province de Gia Lai en particulier, de faire la promotion de ce produit auprès des habitants et des amis internationaux.

Le vice-président du Comité populaire de Gia Lai, Kpa Thuyen, a affirmé la position du caféier dans la structure agricole de sa province. Gia Lai compte actuellement près de 100.000 hectares de caféier, avec une production annuelle de près de 220.000 tonnes.

Gia Lai souhaite inviter les groupes économiques, entreprises, organisations et individus dans comme hors du pays à venir sonder les opportunités de coopération dans la production, la transformation et la commercialisation du café et d’autres produits d’excellence locaux, a-t-il déclaré.

Il a souligné que seule la coopération étroite pouvait-elle stimuler le développement durable du secteur du café.

A la fin 2018, le Vietnam comptait au total environ 700.000 hectares de caféier, avec une production de 26 quintaux de café par hectare, soit le triple de la productivité moyenne du monde. Le pays a exporté près de 1,9 million de tonnes de café pour une valeur de près de 4 milliards de dollars.

Gerando Patacconi, représentant de l’Organisation internationale du café (OIC), a affirmé qu’au cours des 30 dernières années, le Vietnam était devenu le deuxième producteur et exportateur mondial de café. Le Vietnam était l’un des exemples les plus réussis dans le secteur de café.

Toutefois, Gerando Patacconi a constaté que le plus grand défi était d’assurer un revenu raisonnable pour les agriculteurs et que l’OIC continuait de se focaliser sur cette question. -VNA/VI