18/04/2019 10:08 GMT+7 print

Le Forum d’affaires Vietnam-R. tchèque à Prague

Le Forum d’affaires entre la République tchèque et le Vietnam s'est tenu le 17 avril à Prague dans le cadre de la visite officielle du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc dans ce pays, réunissant les représentants de plus de 100 entreprises et investisseurs vietnamiens et tchèques.

Prenant la parole, Jaroslav Hanak, président de la Confédération tchèque de l'industrie et des transports, a déclaré que son pays était prêt à coopérer avec le Vietnam dans les domaines majeurs comme l'industrie, les sciences et technologies. 

La ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Marta Novakova, a souligné les potentiels de coopération entre les deux parties dans le domaine de l'éducation et de la formation, tout en soulignant le rôle de passerelle des anciens élèves vietnamiens ayant étudié en République tchèque dans les liens bilatéraux.

Elle a également suggéré un certain nombre de domaines de coopération potentielle tels que l'industrie automobile et la production de cristal, tout en espérant augmenter les exportations tchèques vers le Vietnam.

Présent au forum, le Premier ministre tchèque, Andrej Babis, a espéré que l'Accord de libre-échange Vietnam-Union européenne sera signé avant les prochaines élections au Conseil européen, offrant ainsi davantage de possibilités de coopération bilatérale. 
Il a proposé de renforcer les activités d’import-export, ajoutant que les deux gouvernements créeraient les conditions optimales pour l’ouverture cette année d’une ligne aérienne directe Hanoï-Prague. Les dirigeants des deux pays avaient discuté de la simplification des procédures d'octroi de visas en faveur des citoyens des deux parties.

S’exprimant lors du forum, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souhaité que les entreprises vietnamiennes et tchèques doivent promouvoir leur partenariat dans des domaines potentiels, tout en promettant que les deux gouvernements les soutiendront activement. Selon le dirigeant, la coopération économique contribuera à stimuler les liens bilatéraux.

Il a indiqué que le Vietnam disposait d'une stabilité politique et sociale, d'une agriculture tropicale forte, d'un secteur de transformation et de fabrication en développement rapide, et de nombreux débouchés. L’environnement de l’investissement s'était nettement amélioré, permettant d’attirer près de 28.000 projets d'investissement direct étranger avec un capital total de plus de 345 milliards de dollars.

En 2018, le Vietnam se positionnait au 77e rang parmi les 137 pays en termes de l'indice de compétitivité mondiale. Le pays a signé et mis en œuvre 12 accords de libre-échange et est en train d’accélérer la signature et la ratification de l'Accord de libre-échange Vietnam-Union européenne, - un fondement important pour la promotion de la coopération commerciale entre le Vietnam et l'Union européenne, dont la République tchèque.

Le Vietnam dispose d’une jeune main-d'œuvre et d’un marché de près de 100 millions de personnes. Ce sont les potentiels considérables pour les investisseurs et les entreprises tchèques. –VNA/VI