19/05/2019 10:51 GMT+7 print

La CNCF et ses projets pour les enfants vietnamiens

Fondée en 1989, la fondation de patronage des enfants Christina Noble Children’s Foundation (CNCF) a déployé une centaine de projets à Hô Chi Minh-Ville et ses provinces voisines, venant en aide à des milliers d’enfants en difficulté, leur  donnant accès à la scolarisation en vue d'un brillant futur.

Les projets éducatifs sont au cœur des activités d’assistance de la CNCF au Vietnam, dont le premier fut l’école primaire Anh Sang (Lumière). Créé en 1991, ce projet a apporté de l’espoir à de nombreux enfants en difficulté de la mégapole du Sud et des provinces avoisinantes. L’école primaire Anh Sang compte 9 enseignants et un effectif de 130 à 150 élèves, âgés de 6 à 16 ans, de différentes situations :  orphelins, enfants en difficulté particulière, enfants dont l’âge n’est pas éligible pour les écoles étatiques, ou ceux qui n’ont pas d’acte de naissance.

La CNCF s’intéresse à la vie spirituelle et matérielle des élèves, leur offre des uniformes, cartables, fournitures scolaires. Parallèlement, elle envoie un groupe d’enseignants dans les familles des élèves, les conseillant et les encourageant à envoyer leur enfant à l’école, ou intervient pour  les aider à surmonter leur crise psychologique pour poursuivre leurs études.


Le personnel de la CNCF Vietnam, de la CNCF Italie et des volontaires. Photo d’archives de la CNCF


Le personnel de la CNCF à une réunion


Une séance de thérapie physique pour les enfants de la fondation CNCF. Photo d’archives de la CNCF


Un bénévole et des enfants. Photo d’archives de la CNCF


Un programme de consultation et de soins sanitaires communautaires, l’une des activités du centre de patronage social
pour les enfants désavantageux. Photo d’archives de CNCF



Un volontaire chargé des soins spéciaux au centre de patronage social pour les enfants démunis. Photo d’archives


Une classe du primaire Anh Sang, un des projets éducatifs de la fondation CNCF.


Les élèves du primaire Anh Sang à une répétition artistique

Pour les enfants de familles démunies, qui ne sont pas capables de payer les frais de santé, la CNCF prend ceux-ci en charge; et pour les enfants dont leurs parents ne peuvent pas les amener à l’école, elle leur offre des vélos.

Selon Christina Noble, fondatrice de la CNCF, les enfants sont pris en charge entièrement pour qu’ils puissent se développer et valoriser au mieux leurs points forts. En ce sens, elle  accorde une attention particulière aux activités extra-scolaires : taekwondo, volley-ball, yoga, natation, peinture, danse, chant, piano, photographie,une bibliothèque leur est ouverte…. En outre, les cours de moralités sont donnés,  permettant aux enfants de se perfectionner et de forger leur caractère.

Outre l’école Anh Sang, la CNCF entreprend d’autres projets d’assistance éducative tels que la construction de salles de classe, de cantines pour des écoles maternelles et primaires des provinces de Dong Thap, Ben Tre, Lâm Dông. 


L’école maternelle Huu Thanh, commune de Huu Thanh, district de Tra On, province de Vinh Long, construite en 2015 est
l’un des programmes de développement communautaire de la CNCF. Photo d’archives de la CNCF



L’école maternelle Phong My, de la ville de Cao Lanh, province de Dong Thap, construite en 2015, est l’un des programmes
de développement communautaire de la CNCF. Photo d’archives de la CNCF



Les petits d’une classe de l’école maternelle de Son Ca, du centre de patronage social et enfants démunis, qui fait partie
d’un projet sanitaire de la CNCF



Les petits d’une classe de l’école maternelle de Son Ca, du centre de patronage social et enfants démunis, qui fait partie
d’un projet sanitaire de la CNCF



Une classe de l'école primaire Anh Sang, l’un des projets éducatifs de la fondation CNCF


Programme d’aide en vélos aux élèves, l’un des programmes de développement communautaire de la CNCF. Photo
d’archives de la CNCF

La CNCF a conçu et réalisé plusieurs projets de développement communautaires donc des projets qui ont pour but de prêter de l’argent aux jeunes qui se lancent dans les affaires, des programmes d’alimentation en eau potable dans les régions rurales, afin d'améliorer l’auto-financement de familles d'élèves, à les aider à sortir de la pauvreté et avoir une meilleure vie/.
Photo: Thông Hai