31/07/2016 08:06 GMT+7 Email Print Like 0

PM : la stabilité macroéconomique, base d'une croissance durable

Ce premier semestre, la situation socioéconomique ​s'est avérée positive, notamment ​en termes de stabilité macroéconomique, a affirmé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc dans son rapport présenté vendredi matin ​lors de la première session de la XIV e législature de l’Assemblée nationale (AN).

M. Nguyen Xuan Phuc a ​exposé que l’indice des prix à la consommation (IPC) a progressé de 2,35 %, et la croissance du crédit, de 8,16 %. Le taux de change et le marché des devises ont été stables, et les réserves de devises ont atteint un niveau record.

Un excédent commercial ​de 1,54 milliards de dollars a été constaté, l’investissement direct étranger (IDE) a atteint 11,3 milliards de dollars, et le décaissement de ce fonds a augmenté de 15,1 %. L’aide publique au développement (APD) a enregistré une croissance de 61 %, ​et le PIB, de 5,52 %, et le nombre de touristes étrangers, de 21,3 %.

Plus de 439 communes et huit districts ont ​satisfait les critères de la Nouvelle ruralité, portant le nombre de communes reconnues à 1.965, et celui de districts, à 23. 762.000 personnes ont trouvé un emploi, et les ​souscripteurs ​à l'assurance maladie a augmenté de 78,6 %.

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a ​ensuite souligné les difficultés et les défis auxquels le pays fait face, la dette publique ayant ​atteint 62,2 % du PIB à la fin de 2015, la dette du gouvernement, 50,3 % du PIB (soit au-delà ​de la limite autorisée de 50 %), tandis que la dette extérieure ​est estimée à 43,1 % du PIB.

La croissance économique ​s'est tassée pour être inférieure à celle de la même période de 2015, 5,52 % contre 6,32 %. Point notable, pour la première fois le secteur agricole a enregistré une croissance négative de 0,18 %.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a proposé des ​mesures majeures pour soutenir le développement socioéconomique, la stabilité macroéconomique étant considérée comme ​la base d'une croissance durable. Il faut développer les ​secteurs stratégiques en ​association avec la restructuration économique, ​la suppression des obstacles ​au développement des entreprises, et la promotion de l'esprit de la "start-up" et de l'innovation.

Il a demandé de veiller à améliorer ​continuellement la vie matérielle et spirituelle de la population, de faire face activement aux changements climatiques et ​aux catastrophes naturelles, de protéger l'environnement et d'améliorer la gestion des ressources naturelles, ainsi que de défendre fermement l'indépendance et la souveraineté nationales, d'assurer la sécurité politique et l'ordre social, d'élever l’efficacité ​des tâches extérieures, de promouvoir l’intégration ​au monde, ainsi que d'intensifier ​la propagande afin de créer un consensus dans la société.

La Commission de l’économie de l’AN a approuvé le rapport du gouvernement présenté par le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Elle a abordé ​les nouvelles évolutions, les difficultés et les défis nés ​lors de ce premier semestre, ​soulignant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) qui affectera chaque pays et l'économie mondiale. Le processus de ​ratification de l'accord de libre-échange Vietnam-UE pourrait ​aussi être plus long en raison des ​modifications de ​plusieurs ​articles ​qui résulteront de cette sortie du Royaume-Uni.

La grave pollution de l'environnement marin dans les provinces côtières centrales ainsi que des conditions météorologiques atypiques, en particulier la sécheresse dans le Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre) et le Centre méridional ​et la ​salinisation dans le Delta du Mékong, ont gravement affecté la production économique comme la vie de la population.

Parallèlement à la mise en œuvre de la résolution de l’AN sur le développement socioéconomique de 2016 et du plan de développement socioéconomique pour la période 2016-2020, la Commission de l’Economie de l’AN a proposé la poursuite de l’amélioration de l’environnement d’investissement et d’affaires, l’accélération du décaissement des capitaux ​destinés aux projets d'infrastructure, et la définition de mesures ​de long terme pour ​limiter les conséquences des catastrophes naturelles. -VNA /VI