01/04/2016 09:10 GMT+7 Email Print Like 0

Plus de 10 milliards de dollars pour neutraliser les bombes et mines

Une conférence de presse pour ​annoncer les résultats des opérations de neutralisation des mines et munitions non-explosées et de règlement de leurs conséquences socioéconomiques lors de ces derniers temps a eu lieu jeudi à Hanoi.

Cet évènement ​était destiné à réactualiser les connaissances et informations des échelons et branches, ainsi que de la population, et à souligner la nécessité de conjuguer les efforts pour régler ​ce problème, ce à l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines (4 avril).

Selon M. Luu Hong Son, chef adjoint du bureau du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, de 1945 à 1975, plus de 15 millions de tonnes de bombes, mines et autres munitions non-explosées ont été larguées au Vietnam. Environ 800.000 tonnes de munitions non-explosées seraient encore enfouies sur une superficie d'environ 6,6 millions d'hectares, en particulier dans les provinces centrales de Nghe An, Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri, Thua Thien-Hue et Quang Ngai. Ces engins aujourd'hui font plus de 1.000 morts et blessés chaque année.

Afin de promouvoir ​le règlement de cette situation et de ses conséquences, le Premier ministre a approuvé le 21 avril 2010 le Programme d'action national sur le règlement du problème des bombes et mines laissées par la guerre pour la période 2010-2015, ​également dénommé Programme 504, qui a pour objectif de mobiliser des ressources dans comme hors du pays pour régler ​définitivement ce fléau, au service du développement socioéconomique et de la sécurité de la population, ainsi que pour venir en aide ​aux victimes afin qu'elles puissent se réintégrer socialement…

Grâce aux efforts des ministères, services et localités ainsi qu’à la coopération et à l’assistance des amis internationaux, ​ces tâches ont abouti ​à plusieurs résultats importants. Le Vietnam a exploré, récupéré et éliminé des centaines de millions de tonnes de mines et munitions, libérant des centaines de milliers de ha de terres et créant un environnement sécuritaire pour la population.

Par ailleurs, les a​ides au profit des victimes pour leur réintégration ​sociale ont été efficacement fournies par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, les localités concernées, ainsi que plusieurs organisations non-gouvernementales étrangères.

Toutefois, le coût de l'élimination totale des mines ​et munitions s'élève à plus de 10 milliards de dollars pour des opérations qui se poursuivront durant un siècle, sans compter ​plusieurs milliards de dollars pour la relocalisation et l’assurance du bien-être social de la population vivant dans des zones contaminées.

A cette occasion, un représentant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a informé de l’élaboration d’un cadre juridique d’assistance des victimes, de la mise en œuvre des politiques en leur faveur, du développement ​d'un réseau d'établissements de fourniture de services et de réadaptation fonctionnelle…

Selon M. Nghiem Dinh Thien, directeur adjoint du Centre d’action pour le règlement des conséquences des mines et munitions au Vietnam, le Comité national de pilotage du Programme 504 est en train de faire appel à toute la société, notamment aux donateurs vietnamiens comme étrangers à participer à la résolution de ce fléau.

Concernant le modèle de station médicale communale pour les victimes, M. To Duc, chef adjoint du Département de patronage social du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, a indiqué qu'il était testé dans 10 communes avec de premiers résultats encourageants. -VNA/VI