05/08/2015 09:33 GMT+7 Email Print Like 0

Ouverture de la 35e conférence des chefs de police de l'ASEAN

La 35e conférence des chefs de police de l'ASEAN (ASEANAPOL) a commencé le 4 août à Jakarta, en Indonésie.


Participent à cette conférence les délégués des dix pays membres de l’ASEAN, du Secrétariat de l’ASEANAPOL, du Secrétariat de l’ASEAN, ainsi que des pays partenaires et de dialogue de cette dernière dont l’Australie, le Japon, la République de Corée, la Chine, la Nouvelle-Zélande, la Russie, le Royaume-Uni et la Turquie. La délégation vietnamienne est conduite par le général de division Do Kim Tuyen, chef adjoint du Département général de la Police du ministère de la Sécurité publique.


Il s’agit d’un événement annuel afin de discuter de questions d’intérêt commun pour garantir la sécurité et la sûreté régionales.


Dans son discours d’ouverture, le vice-président indonésien Jusuf Kalla a vivement apprécié le rôle des forces de la police des pays aséaniens dans la protection et la garantie d’un environnement de paix à tous les peuples de chaque pays comme à la région. Il a estimé qu’il était nécessaire d’instaurer un mécanisme de coopération bilatérale et multilatérale, de partage d’expériences et d’informations, ainsi que de coordination rapide afin d’améliorer l’efficacité des activités des polices de la région en vue de pouvoir faire face à toutes les formes de criminalité.


Sous le thème « Renforcement de la coopération pour la paix, la sécurité et la stabilité », cette conférence a lieu du 4 au 6 août. Les délégués discuteront et échangeront des expériences et des mesures afin de promouvoir la coopération entre les pays membres de l’ASEAN dans la prévention et la lutte contre la criminalité, notamment la criminalité transnationale et les nouveaux défis dans la garantie de la sécurité régionale.


Cette conférence comprendra deux séances plénières, puis ses participants se diviseront en trois groupes pour discuter de la coopération en matière de prévention et de lutte contre la drogue, le terrorisme, le trafic d’armes, la traite humaine, la piraterie, le trafic d'animaux sauvages, la criminalité bancaire et financière, la criminalité cybernétique…, ou encore l’entraide judiciaire entre les pays. Elle examinera et décidera de la demande du Royaume-Uni de devenir observateur de l'ASEANAPOL, et désignera le directeur exécutif et le directeur chargé des activités de la police. Elle doit également fixer les prévisions budgétaires pour 2016, décider du protocole de l’ASEANAPOL en matière de liaison et de coordination dans la gestion des crises (ACCPCM), ainsi que de la création du Réseau des sciences criminelles des pays de l’ASEAN…


En marge de cette 35e conférence, un Forum entre l’ASEAN et ses pays partenaires et de dialogue, une exposition sur les forces de police de l’ASEAN, et un tournoi de golf amical entre les polices de l’ASEAN, seront organisés.


Selon les prévisions, à l’issue de cette conférence, les chefs de police de l’ASEAN adopteront et signeront un Communiqué conjoint exprimant la volonté et l'engagement des forces de police des pays aséaniens de renforcer la coopération dans la défense et la lutte contre la criminalité. -VNA/VI