13/03/2015 00:52 GMT+7 Email Print Like 0

Nhân Hiên, un village de sculpture sur pierre à Hanoi

En plus d’avoir hérité des techniques de la sculpture sur pierre de leurs ancêtres, les habitants du village de Nhân Hiên en ont également intégré de nouvelles qui les ont aidés à développer cette zone de sculpture sur pierre, la plus connue du Nord du Vietnam.
Selon les anciens du village de Nhân Hiên, commune de Hiên Giang, district de Thuong Tin, Hanoi, sous la dynastie des Ly, des sculpteurs talentueux du village ont été invités à construire la citadelle impériale de Thang Long (aujourd'hui Hanoi). Suivant les traces de leurs glorieux ancêtres, les sculpteurs de Nhân Hiên sont toujours très créatifs, dans la fabrication de produits traditionnels mais aussi plus contemporains. Leurs produits sont vendus sur le marché intérieur et exportés vers les États-Unis, l'Australie, le Japon et l'Inde.
 

Des blocs de pierre ont été transformés en des oeuvres d'art sous les mains habiles
des artisans du village Nhân Hiên
.

Statue Maîtreya.


Des oeuvres uniques.


Le village est aussi le lieu de formation professionnelle, créant ainsi des emplois aux habitants

En visite au village de Nhân Hiên, on peut admirer ces sculpteurs à leurs ateliers. Dans le passé, ils pratiquaient principalement la sculpture sur bois, mais maintenant seulement sur pierre. Les animaux sacrés, objets de culte, bas-reliefs et statues de Bouddha sont parmi leurs principaux produits.
Les artisans ont fait des efforts considérables pour répondre au marché local et rechercher de nouveaux marchés d'exportation.

Parmi les nombreux ateliers du village, celui de Minh Phu est un exemple. Ici, les ouvriers réalisent une grande variété de produits comme dragons, tours, bas-reliefs ou animaux sacrés pour les temples ou pagodes.

L’artisan Nguyên Minh Phu a été l'un des pionniers dans l'exportation. Son entreprise produit animaux sacrés, statues humaines, statues de Bouddha, vases, lampes ou boîtes à bijoux, diversifiées en formes et tailles. On peut notamment y admirer une statue de Kannon Bodhisattva réalisée par Nguyên Minh Phu lui-même. De 5m de haut et pesant 18 tonnes, elle a été sculptée à partir d'un énorme bloc de pierre blanche. L'artisan a également sculpté une statue de l'empereur Trân Nhân Tông (1279-1293) au Nirvana, de 1,8 m de large, 0,6 m de haut, pesant 3,5 tonnes, qui trône à Yên Tu.
 
Quelques oeuvres des artisans du village de Nhân Hiên:


L'oeuvre :"Trône de lotus" le prix spécial du « Concours des Produits d’art et d’artisanat du Vietnam 2010 -
Trophée du millénaire de Thang Long.


Oeuvre reproduisant une scène dans "L'histoire des trois pays".


Tableau sur pierre "L'ancienne rue".


Oeuvre "Vase".


Oeuvre "Longévité", l'une des trois abondances "Bonheur-Prospérité-Longévité".
 

La statue Bodhisattva des artisans du village de Nhân Hiên.







Lampe de pierre.
 

Jarre de pierre


Une boîte.


Une boîte à bijoux.

Les œuvres de Nguyên Minh Phu ont reçu deux prix. Un ensemble de trois vases de pierre dénommé « Bach Diêp » (des centaines de feuilles) a reçu le premier prix Golden V en 2004 (concours national de Design d’art d’artisanat). Et la sculpture "Trône de lotus" le prix spécial du « Concours des Produits d’art et d’artisanat du Vietnam 2010 - Trophée du millénaire de Thang Long.

Grâce aux efforts et à la créativité des artisans comme Phu, cet artisanat séculaire s’est fortement développé, contribuant à la préservation des valeurs culturelles de Hanoi et à la prospérité du village. /.

Article: Vinh Hung - Photos: Trinh Van Bô