09/12/2014 07:32 GMT+7 Email Print Like 0

Mesures de prévention contre le typhon Hagupit

Le comité national de pilotage de prévention et de lutte contre les typhons et inondations s’est réuni, samedi à Hanoi, sous la houlette du vice-Premier ministre Hoang Trung Hai, pour discuter des mesures de prévention du typhon Hagupit qui se déplace vers la mer Orientale.


Selon le Centre national de Météorologie et d’Hydrologie, ce typhon devrait entrer en mer Orientale dans la nuit de lundi à mardi. Il pourrait poursuivre sa trajectoire dans la direction ouest-nord-ouest. Le 9 décembre à 04h00, l'oeil du typhon - qui vient d'être rétrogradé en tempête tropicale - devrait se situer à environ 13,8 degrés de latitude Nord et 119,3 degrés de longitude Est, soit à 610 km à l'est-nord-est de l'île de Song Tu Tay relevant de l'archipel de Truong Sa (Spratly). Les vents soutenus sur une minute devraient être compris entre 75 à 102 km/heure à proximité de l'oeil.

Lors de cette réunion, le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai a demandé aux services et aux localités de suivre de près l’évolution d'Hagupit pour adopter des mesures adéquates.


Le Comité national de pilotage de la prévention et de la lutte contre les typhons et inondations a adressé un télégramme à ceux des villes et provinces de Quang Tri à Ca Mau et Kien Giang et aux ministères concernés leur demandant de chercher par tous les moyens à informer les navires et bateaux au large de l'évolution et de la trajectoire d'Hagupit pour trouver un abri sûr avant le 8 décembre à 17 heures.


Le Comité de pilotage de prévention et de lutte contre les typhons et inondations de la province de Binh Dinh (Centre) a donné l'ordre aux branches et services locaux d'appeler les navires et bateaux à sortir de la région dangereuse menacée par Hagupit. Un plan d'évacuation de plus de 39.900 habitants vivant près des côtes a été élaboré.


Le typhon Hagupit, le plus puissant à toucher les Philippines cette année, a balayé dimanche l'est de l'archipel, frappé par des pluies intenses et des vents soufflant en rafale à plus de 200 km/h, faisant au moins deux morts - un bébé et un homme âgé. Il a touché plus de 195.000 familles, 183 vols domestiques ont été annulés et cinq aéroports ont dû être fermés.


La tempête venue de l'océan Pacifique a commencé à frapper les villages de pêcheurs de l'île de Samar samedi soir et a affecté plus de la moitié de l'archipel, dont des régions du centre-est déjà dévastées il y a un an par le super-typhon Haiyan. -VNA/VI