27/06/2015 09:53 GMT+7 Email Print Like 0

MERS-Cov : contrôle strict des personnes venant des régions contaminées

 Le Vietnam renforce le contrôle régulier des personnes venant des régions touchées par le MERS-Cov et demeure prêt à faire face aux cas d'urgences, a affirmé le responsable du ministère de la Santé lors d'une réunion de bilan en ligne sur la lutte contre MERS-Cov, jeudi 25 juin à Hanoi.

Selon Tran Dac Phu, chef du Département de médecine préventive du ministère, environ 45.000 personnes venues des régions contaminées sont sous supervision. Parallèlement, le secteur de la santé resserre la supervision médicale de toutes les personnes atteintes de symptômes respiratoires sans raison identifiée et celles présentant des symptômes similaires à une contamination par le MERS-Cov, outre celles venant des régions touchées par cette maladie pendant une durée de 14 jours qui doivent faire une déclaration médicale.

A ce jour, aucun cas de MERS-CoV n'a été détecté au Vietnam. Cependant, le risque est évident car le Vietnam entretient des relations de commerce et de tourisme avec les pays touchés par le MERS-CoV comme la République de Corée, la Thaïlande et des pays du Proche Orient.

Présente à la réunion, la ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien a demandé plus de rigueur dans l'application des mesures préventives et de sensibiliser davantage la population sur cette maladie dangereuse.

Le même jour, Ho Chi Minh-Ville a organisé un exercice pour faire face au MERS-CoV à l'intention des médecins et des cadres de la santé de l'Hôpital Nhi Dong 1.

En République de Corée, l'épidémie de coronavirus MERS qui sévit depuis fin mai a touché 181 personnes et fait 31 morts. Le 18 juin, la Thaïlande a confirmé un premier cas de coronavirus MERS.

La République de Corée est le pays le plus touché après l'Arabie saoudite où plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et plus de 400 sont décédées, selon l'OMS. -VNA!VI