07/06/2014 23:59 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale: Lettres de protestation de l'Assemblée Nationale

Hanoi, 7 juin (VNA) - Le président de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée Nationale vietnamienne a séparément adressé vendredi des lettres officielles sur la situation en Mer Orientale au président de la Commission des relations extérieures des parlements des pays, au président et au secrétaire général de l'Organisation interparlementaire internationale (OIP) et des OIP des régions.

Dans ses lettres, il a nettement précisé:
Le 1er mai dernier, la Chine a implanté la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam, avec la présence d'un bon nombre de navires de guerre et d'avions de combat.

Cet acte viole gravement la souveraineté et la juridiction du Vietnam, le droit international, notamment la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, l' Accord sur les Principes directeurs fondamentaux guidant le règlement de la question maritime entre le Vietnam et la Chine et aussi porte atteinte à l'amitié et à la solidarité entre les deux pays.

L'Assemblée Nationale et le peuple vietnamiens sont déterminés à protéger la souveraineté sacrée du pays. Le Vietnam fait preuve de retenue, montre sa volonté et recourt à des mesures pacifiques dans le respect du droit international pour exiger de la Chine de retirer sa plate-forme pétrolière des eaux vietnamiennes.

Cependant, la partie chinoise ne répond pas à la demande légitime du Vietnam et continue d'effectuer des actes agressifs de plus en plus importants, de recourir à la force, de percuter des navires chargés de faire appliquer la loi et des bateaux de pêche vietnamiens causant de lourdes pertes en biens et blessant parfois des soldats et pêcheurs vietnamiens.

Il a remercié les organisations, les individus et les amis étrangers d'avoir soutenu le Vietnam ces derniers temps, souhaitant que les organisations interparlementaires internationales et régionales continueraient de soutenir le Vietnam dans la protection de sa souveraineté et d'exiger de la Chine de respecter le droit internationale et la souveraineté du Vietnam.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, puis le 3 juin, à une position fixe à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA/VI