27/06/2014 00:22 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale : Des députés finlandais appellent les parties à respecter le droit international

Hanoi, 26 juin (VNA) - Le président du Comité des Affaires extérieures du Parlement finlandais Timo Juhani Soini a appelé les parties impliquées dans les tensions en Mer Orientale à faire preuve de retenue et à rechercher des solutions pacifiques en conformité avec le droit international et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Le député finlandais a déclaré ceci lors d'une rencontre le 23 juin avec l'ambassadeur du Vietnam en Finlande Bui Van Khoa, venu lui remettre une lettre du président de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale vietnamienne, Tran Van Hang, relative à l'implantation illégale par la Chine de sa plate-forme pétrolière à l'intérieur de la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam.

Lors de cette rencontre, l'ambassadeur Bui Van Khoa a souligné que le déploiement de la plate-forme Haiyang Shiyou-981 et d'une grande flotte de navires dans la zone économique exclusive du Vietnam était une action illégale qui violait ouvertement la souveraineté du Vietnam, les droits souverains et de juridiction, car empiétant sur la zone économique exclusive du Vietnam stipulée dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

Le mouvement va à l'encontre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et des accords signés par les dirigeants des deux pays, provoquant une instabilité dans la région et menaçant la sécurité et la sûreté de la navigation en Mer Orientale, a-t-il ajouté.

Plus particulièrement, les navires chinois continuent de chasser, entraver et percuter les chalutiers vietnamiens et navires de l'application de la loi du Vietnam dans les eaux vietnamiennes, entraînant des dommages et menaçant la vie des Vietnamiens, a indiqué Bui Van Khoa, ajoutant que, malgré ces violations, le Vietnam est déterminé à régler pacifiquement les différends sur la base du droit international et a activement établi des communications avec la partie chinoise.

Le diplomate vietnamien a demandé à la Finlande et à la communauté internationale de condamner les violations chinoises.

M. Timo Juhani Soini a déclaré que l'implantation par la Chine de sa plate-forme pétrolière entrait dans une stratégie à long terme. Ces agissements chinois sont similaires à plusieurs incidents liés à des différends territoriaux entre la Chine et ses voisins comme les Philippines, la Malaisie et le Japon... .

Le véritable objectif de la Chine est de contrôler l'exploitation du pétrole et du gaz ainsi que le commerce maritime et de la navigation en Mer Orientale, a-t-il conclu. - VNA/VI