25/12/2014 07:39 GMT+7 Email Print Like 0

Mékong : inquiétudes sur la construction éventuelle de la centrale de Don Sahong

La Commission du Mékong du Vietnam et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural ont organisé, mardi 23 décembre dans la ville de Can Tho (delta du Mékong, Sud), un colloque de consultation nationale sur le projet de centrale hydroélectrique de Don Sahong (Laos), dans le bassin du fleuve du Mékong.


L’événement a réuni des représentants du Comité de pilotage du Nam Bo occidental et des services de l’agriculture et du développement rural de 13 villes et provinces du delta du Mékong.


Don Sahong, d’une capacité prévisionnelle de 260MW, est l'une des neuf centrales sur le cours principal du Mékong que le Laos prévoit de construire. Dans les conditions hydrologiques actuelles, environ 4 % du flot annuel du Mékong emprunte ce bras dénommé Hou Sahong en laotien. Avec cette centrale hydraulique, environ 50 % du flot du Mékong sera dirigé vers Hou Sahong, et la quantité d'alluvions et de sable se déposant dans le Hou Sahong quadruplera.


Les zones en aval, dont le delta du Mékong au Vietnam, en subiront des effets négatifs dont la chute du volume d’alluvions, ce qui aura des conséquences sur la qualité des cultures vivrières comme la quantité de poissons et crevettes, entraînant des pertes pour l'écosystème comme pour la population. La construction de la centrale de Don Sahong aura une incidence sur les conditions de vie naturelles de nombreuses races aquatiques.


La plupart des délégués du colloque ont exprimé leur profonde inquiétude devant la construction de la centrale hydraulique de Don Sahong, a constaté le chef du Bureau de la Commission du Mékong du Vietnam Le Duc Trung. Les avantages économiques de cet ouvrage sont minimes en comparaison des pertes causées, y compris à la population vivant aux alentours de la centrale. En conséquence, le Vietnam présentera un avis à la Commission internationale du Mékong afin que le Laos respecte la précédente procédure de consultation concernant la construction de Don Sahong afin d'éviter des pertes diverses aux pays situés en aval.


Le Mékong, d'une longueur totale de 4.800 km, traverse la Chine, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam. Il est le 2e plus riche fleuve du monde en termes de ressources halieutiques, juste après l'Amazone. -VNA/VI