26/04/2021 18:01 GMT+7 Email Print Like 0

L'UE salue le consensus en cinq points de l'ASEAN sur le Myanmar

Le consensus en cinq points sur le Myanmar obtenu lors de la réunion des dirigeants de l'ASEAN tenue le 24 avril est une "nouvelle encourageante" dans les efforts du bloc pour résoudre la crise actuelle au Myanmar.

Selon le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, l'Union européenne (UE) s'associe à l'ASEAN pour appeler à une cessation immédiate de la violence et soutient les engagements pris lors de la réunion de l'ASEAN pour entamer un dialogue constructif impliquant toutes les parties, dont le CRPH (Comité représentant Pyidaungsu Hluttaw) et NUG (Gouvernement d'Unité Nationale) pour rechercher une solution pacifique.

La nomination d'un envoyé de l'ASEAN pour faciliter la médiation entre les parties est une avancée importante. L'ASEAN s'est également engagée à fournir une aide humanitaire supplémentaire indispensable. L'Union européenne est prête à soutenir le dialogue avec toutes les principales parties prenantes qui souhaitent résoudre la situation de bonne foi, a-t-il déclaré.

Auparavant, le 24 avril, lors d'une réunion à Jakarta, en Indonésie, les dirigeants de l'ASEAN sont parvenus à un consensus en cinq points sur le Myanmar, exigeant l'arrêt immédiat de la violence et la retenue de toutes les parties, et un dialogue constructif entre toutes. Ils se sont accordés pour nommer un envoyé spécial du président de l'ASEAN comme une médiation du dialogue et pour fournir une assistance humanitaire au peuple birman.

Le 25 avril, le ministère australien des Affaires étrangères a publié une déclaration saluant ce consensus en cinq points. -VNA/VI