27/03/2015 09:28 GMT+7 Email Print Like 0

L’IPU-132 : valoriser le rôle clé des parlements membres

A la veille de la 132e Assemblée générale de l'Union interparlementaire (IPU-132) qui aura lieu du 28 mars au 1er avril à Hanoi, l'ambassadeur de Suède, Mme Camilla Mellande, a accordé une interview à l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) dans laquelle elle a souligné que l’IPU-132 valoriserait le rôle clé des parlements membres.


Sur le thème principal et l'ordre du jour de l'UIP-132, la diplomate suédoise a partagé : "Nous sommes au début d’une année particulièrement importante pour l’Action mondiale. En effet, 2015 nous donne l’unique opportunité qu’il faut saisir. Plusieurs sommets décisifs auront lieu, dont le Sommet des Nations unies sur les Objectifs de développement durable, en septembre 2015, et la Conférence de Paris sur les changements climatiques, en décembre. Les décisions prises lors de ces réunions auront, pour une longue période, des répercussions déterminantes sur une série d’événements mondiaux".


En tant que forum de dialogue et de partage d’expérience pour les parlements des pays du monde, l’IPU-132 jouera un rôle clé dans la bonne préparation des parlements membres pour leur participation aux conférences mondiales d’envergure. Dans le contexte où la mondialisation ne cesse de prendre de l’ampleur, les institutions mondiales et la coopération internationale deviennent de plus en plus importantes ; cette réalité est clairement illustrée dans les contenus de l’ordre du jour de l’IPU-132, où figurent les objectifs de développement durable, la gestion de la ressource en eau, le droit international et la sécurité cybernétique. Ces thèmes constituent non seulement des problèmes nécessitant une coopération internationale, mais aussi les conditions sine qua non d'une action mondiale.


Les problèmes de durabilité sont de plus en plus d’actualité et leur résolution devient urgente. Les bases d'une coopération mondiale en la matière existent, il ne manque que des actions concrètes. En cela, les parlements ont un rôle essentiel. Je crains aussi que la cyber-guerre, qui dépasse les frontières juridiques, ne s’intensifie. Quant à l’accès à l’eau, il est souvent à l’origine de conflits car cette ressource ne respecte pas les frontières. Accueillir des milliers de délégués de plus de 160 pays est sans doute un vrai défi pour le pays organisateur de l’IPU-132. Mais connaissant le Vietnam et par expérience, je suis convaincue que le Vietnam fera preuve d'excellence dans la préparation de cet événement international important. J’ai appris que beaucoup de ministères et d’organismes du Vietnam ont été mobilisés pour élaborer des plans détaillés et optimiser la collaboration afin d’achever les préparatifs dans les délais fixés. Je sais aussi que toutes ces activités sont placées sous la direction du président de l’Assemblée nationale vietnamienne Nguyên Sinh Hùng. Je crois que l’IPU-132 sera couronné de succès pour le pays hôte, qui lui apportera gloire et honneur.


* Mettre en exergue des valeurs fondamentales


La délégation suédoise à l’IPU-132 est conduite par Urban Ahlin (Parti social-démocrate), président du Riksdag (Parlement suédois). La dernière visite au Vietnam d’un président du Parlement suédois remonte à vingt ans. Pour rappel, en 1995, la présidente du Parlement suédois, Birgitta Dahl, avait été le premier président du Parlement d’un pays occidental à prendre la parole à l’Assemblée nationale du Vietnam. Cette année, Urban Ahlin, reconnu pour ses qualités de négociation et sa grande expérience en matière de politique étrangère, effectuera à nouveau une visite officielle au Vietnam. Lors de sa venue, il sera accompagné de six députés de quatre Partis politiques différents. Ces députés représentent la Suède dans deux Comités à l’IPU : le Comité directeur sur l’Organisation mondiale du commerce (Dubbellkolla) et le Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient. Monica Green, membre du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient, a une tâche importante concernant la situation actuelle en Irak et en Syrie. Lors de cette IPU-132, elle contribuera aux discussions en mettant en exergue les valeurs fondamentales de la Suède que sont l’égalité, l’ouverture et la démocratie.


La Suède est membre de l’UIP depuis 1890, une organisation dans laquelle le pays s’investit beaucoup. Le dernier secrétaire général de l’UIP était un Suédois. La Suède est un petit pays, neutre, avec une longue histoire de coopération internationale. Dans notre Parlement, les négociations entre les différents Partis sont la règle et non l’exception.


* Augmenter le nombre de femmes députées


Mes attentes pour l’IPU-132 sont très grandes. Le renforcement de la compréhension et de la coopération entre les pays et les groupes de pays devient plus nécessaire que jamais. Au travers du partage de leurs expériences, les parlements membres de l’UIP pourront s’entraider afin de fonctionner de manière plus efficace et plus responsable pour achever leur mandat. Les parlements ont un rôle important dans la défense des principes de base de l’administration, conformément à la loi. Ils maintiennent les fonctions d’examen, de supervision, de garantie de la transparence et donnent des informations aux citoyens sur leurs droits et leurs obligations.


L’UIP joue aussi un rôle important dans la question fondamentale qu’est l’augmentation du nombre de femmes députées dans le monde. L’UIP publie chaque année un rapport dans lequel sont exposés les chiffres sur le nombre de femmes dans les parlements. Une augmentation de leur pourcentage a été observée, ce qui est un bon exemple des actions menées par l’UIP. Toutefois, cette tendance s’est ralentie ces derniers temps. Alors qu’au contraire, il faut l’accélérer dans chaque parlement du monde et au sein de l’UIP. Je crois que l’UIP ne délaissera pas cette question importante. Elle continuera à promouvoir davantage l’attribution des droits politiques aux femmes. -AVI/VI