06/06/2014 22:03 GMT+7 Email Print Like 0

L'Indonésie demande l'organisation d'une réunion sur la Mer Orientale

Hanoi, 6 juin (VNA) - L'Indonésie a demandé le 5 juin aux ministres des Affaires étrangères (AE) de l'ASEAN de se réunir avant la conférence des ministres des AE de l'ASEAN prévue en août afin d'estimer les tensions actuelles en Mer Orientale.

Le chef de la diplomatie indonésienne, Marty Natalegawa, a proposé cette rencontre alors que la Chine est de plus en plus déterminée à imposer ses revendications sur cette zone maritime, a expliqué un diplomate philippin.

Il a souligné qu'il s'agira d'une conférence spéciale de niveau ministériel consacrée à la Mer Orientale, avant d'ajouter que les dirigeants de l'ASEAN mènent actuellement des consultations afin d'en fixer le lieu et la date.

Selon le diplomate, les Philippines soutiennent également la proposition de Marty Natalegawa, précisant que la conférence adressera un message à la Chine dans lequel l'ASEAN exprimera à tout le moins ses profondes inquiétudes devant le comportement résolu de la Chine.

Selon lui, les pays membres de l'ASEAN s'inquiètent des récentes évolutions dans la zone maritime de l'archipel de Hoang Sa (Paracels).

Auparavant, le ministre philippin des Affaires étrangères, Albert del Rosario, a annoncé que l'Indonésie avait proposé d'être un médiateur entre le Vietnam et la Chine.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, puis le 3 juin, à une position fixe à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA/VI