08/02/2015 10:20 GMT+7 Email Print Like 0

L'IDE japonais dans l'ASEAN décuple en une décennie

L'investissement direct du Japon dans l'Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a été multiplié par dix, tandis que ses échanges l’ont été par 2,4 fois, lors de cette dernière décennie, fait savoir le Secrétariat de l’ASEAN.

Le secrétaire général de l'ASEAN Lê Luong Minh s’est déclaré très impressionné par ces remarquables résultats lors de la réception le 6 février du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Japon (JCCI), Akio Mimura, conduisant une délégation japonaise à Jakarta, en Indonésie.
Lê Luong Minh a fait grand cas de l’intérêt de la communauté des hommes d'affaires japonais pour l’ASEAN, notamment au regard de la création fin 2015 de la Communauté économique de l'ASEAN.

Il a déclaré que l’ASEAN et le Japon ont célébré plus de 40 ans d’amitié et de coopération bilatérale. Au cours de ces quatre dernières décennies, le Japon a apporté une contribution importante aux efforts de construction de la Communauté de l'ASEAN qui ont favorisé la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

Le secrétaire général de l'ASEAN a encouragé la JCCI à coopérer avec les PME de l'ASEAN pour promouvoir le partenariat commercial dans la région et renforcer la coopération au commerce et dans l’investissement.

Le président de la JCCI, Akio Mimura, a exprimé l’intérêt de la JCCI pour les initiatives de l'ASEAN, dont la politique de ciel ouvert, les accords de libre-échange de l'ASEAN (ALE), et la vision post-2015 de celle-ci.

Il a également souligné la nécessité de relations socioéconomiques plus étroites entre les deux parties à travers le commerce, l'investissement, le dialogue public-privé et les relations populaires.

Actuellement, le Japon est le 3e partenaire au commerce de l'ASEAN. Les échanges bilatéraux s’élèvent à 240,8 milliards de dollars.

L'IDE japonais en ASEAN a atteint 22,9 milliards de dollars, constituant le deuxième plus important flux de capitaux étranger pour le bloc régional en représentant 18,7 % du total de l’IDE par elle reçu.-VNA/VI