05/06/2016 06:38 GMT+7 Email Print Like 0

L’explosion de l’autocar au Laos serait déclenchée par des pétards

 L’explosion de l’autocar qui a tué huit personnes et blessé trois autres au Laos, le 2 juin aurait pu être déclenchée par des feux d’artifice stockés sur l'entraîneur, selon le Consulat général du Vietnam dans la région du Centre du Laos.

Selon le Consulat général, quatre ressortissants vietnamiens ont été arrêtés, y compris le conducteur Nguyen Duc Tu, deux assistants du conducteur et un passager, qui est censé être remis en liberté bientôt.

Le 2 juin, l’autocar muni de la plaque d’immatriculation laotienne UN 3897 de Khanh Don basée dans la province de Nghê An (Centre) transportait 14 personnes, dont 12 passagers, se dirigeant vers le Vietnam.

Arrivé au niveau de l’hameau de Nongbua dans la zone économique de Langkhang dans la province de Khammunane, à huit kilomètres de la porte frontalière de Cha Lo (province vietnamienne de Quang Binh), l’autocar a soudainement explosé et pris feu, tuant immédiatement huit personnes et en blessant trois autres.

Les huit victimes mortes ont été identifiées et leurs cadavres ont été transportés à la maison. Les trois blessés ont été hospitalisés au Vietnam.

Les huit victimes mortes ont été identifiées et leurs cadavres ont été amenés à la maison. Les trois blessés sont traités au Vietnam.

Une enquête est menée par les autorités locales pour déterminer la cause définitive de l’explosion.-VNA/VI