30/09/2015 10:19 GMT+7 Email Print Like 0

Les nouvelles Lois ont stimulé le marché immobilier

Beaucoup de nouvelles politiques, qui auront un impact direct sur le marché de l'immobilier du Vietnam, sont entrées en vigueur le 1er juillet 2015. Avec les politiques en matière de crédit, les principaux changements apportés aux lois, y compris la loi révisée sur le logement et la loi révisée sur l'immobilier, devraient dynamiser le marché immobilier du Vietnam et l'aider à développer durablement.
Attente d'un afflux d'argent de l’étranger
La loi révisée sur le logement, entrée en vigueur le 1 er juillet 2015, rend beaucoup plus facile pour les étrangers voulant acheter et utiliser la propriété résidentielle. Le nombre de copropriétés appartenant à des organisations étrangères et les particuliers étrangers ne doit pas dépasser 30% du nombre total de condominiums dans un immeuble en copropriété unique. Selon le projet du ministère de la Construction d'un décret prévoyant la mise en œuvre des lignes directrices pour la loi révisée sur le logement, les étrangers ont le droit de prolonger la durée de posséder une maison pour une 50 années supplémentaires après l'expiration du premier certificat de 50 ans la propriété. Avec ces changements, beaucoup espèrent que l'afflux d'argent étranger contribuera à dynamiser le marché immobilier du Vietnam.

Selon le Dr Lê Chi Hiêu, vice-président de l’Association de l’Immobilier de Hô Chi Minh-Ville, la loi révisée sur le logement élargit les sujets et les conditions de posséder des maisons au Vietnam, y compris les étrangers qui sont légalement autorisés à vivre et travailler au Vietnam. Ces changements positifs ont contribué à stimuler le marché de l'immobilier, attirer plus d'investissements étrangers au Vietnam et la résolution des problèmes liés au capital ou le volume des stocks sur le marché.



La loi révisée sur le logement a stimulé le marché de l'immobilier et ouvert le marché pour les étrangers
qui veulent acheter des maisons au Vietnam. Photo: Trong Chinh


L'ouverture du marché immobilier aux étrangers dont les Vietnamiens d'outre-mer avec les flux d'argent de
l'étranger contribue à stimuler le marché immobilier. Photo: Trong Chinh.


Un projet de Thu Duc Housing Development Corporation, l'un des principaux groupes
immobiliers au Vietnam. Photo: Kim Phuong 

Les résultats statistiques du ministère de la Construction montrent que dans le premier trimestre de 2015, le nombre total de transactions immobilières réussies à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville a atteint 4250 et 3950 respectivement, trois fois au cours de la même période en 2014. Les transactions d'appartements de haut grade représentent 26% du nombre total de transactions alors que celle du dernier trimestre était de 14%.
Il est impossible de ne pas mentionner le montant augmente chaque année des transferts de fonds de l'étranger au Vietnam, un autre facteur qui a eu une influence sur le marché de l'immobilier au cours des dernières années. Par conséquent, il est estimé que les modifications apportées à la loi offrent des conditions favorables pour les étrangers à investir dans le secteur de l'immobilier et attendre pour cet afflux de monnaie. Selon un expert du Fonds VinaCapital Vietnam, outre l'achat de maisons à usage d'habitation, ceux à louer sont beaucoup plus attrayante en comparaison avec d'autres investissements, car il promet d'apporter aux investisseurs un potentiel de revenu approprié. Par conséquent, le marché des maisons à louer va fortement se développer, contribuant au développement global du marché de l'immobilier.

D'autre part, au cours des dernières années, les politiques de crédit ouvertes et transparentes ont facilité les entreprises de se connecter de manière proactive avec les banques pour avoir des paquets de prêt avec une portée de dispositifs flexibles de durée et d'intérêt, soutenir les acheteurs de maison. 80% des acheteurs de maisons sont estimée à la demande de prêts bancaires de sorte que les banques et les investisseurs fournissent maintenant des clients avec des prêts à plus long terme avec un délai de paiement flexible et intérêt concurrentiel.

Les entreprises opèreront de manière plus professionnelle
La loi révisée sur l'immobilier d'entreprise établit un nouveau seuil de capital légal de 20 milliards de dongs pour toutes les entreprises de l'immobilier. Les investisseurs qui réalisent un projet de développement de logements résidentiels doivent investir (en utilisant leur propre capital) au moins 20% du capital d'investissement total d'un projet qui utilise moins de 20ha de terre. Qui diminue à 15% du capital total de l'investissement pour un projet qui utilise 20 ha de terres ou plus. Cela contribue à éliminer les entreprises inefficaces et limiter le capital mobilisé illégalement des entreprises qui ont eu lieu dans le marché de l'immobilier.

Selon Lê Chi Hiêu, le niveau assez élevé du capital contribue à faciliter les investisseurs qui ont la capacité financière dans le secteur de l'immobilier et éliminent ceux qui «gagnent en main vide».



Lieu d'échange commercial immobilier du Groupe SSG  (92 Nguyên Van Trôi, 
arrondissement de Phu Nhuân, HCM-Ville). Photo: Kim Phuong


Quartier Saigon Pearl – Villas avec 126 villas au bord de la rivière du groupe SSG. Photo: Kim Phuong


Le groupe SSG est connu pour ses ouvrages d'appartements haut de gamme avec Saigon Airport Plaza,
SSG Tower, Cape Pearl, Mỹ Đình Pear…contribuant à changer la physionomie infrastructurale
de HCM-Ville. Photo: Kim Phuong


Villas de luxe du Groupe SSG à Hô Chi Minh-Ville. Photo: Kim Phuong

Trân Ngoc Quang, secrétaire général par intérim de l'Association l’Association de l’Immobilier duVietnam, a déclaré que la loi révisée sur l'immobilier d'entreprise avec de nombreuses nouvelles dispositions en matière de transfert de projet stimule la vente et l'achat de projets. Cependant, à attendre de cette tendance, les entreprises immobilières doivent changer et combler les lacunes dans le potentiel financier, la capacité de gestion et des ressources humaines…

Plus tôt, le décret 61 / NQ-CP, promulgué par le gouvernement pour compléter le décret n ° 2 sur certaines résolutions de supprimer les obstacles à la production et le commerce des entreprises, soutenir le marché et de résoudre également les créances douteuses eu des répercussions positives sur le marché. Toutes les entreprises, qui opéraient de façon inefficace, manquaient des expériences et des capitaux ou avait des activités mercenaires, ont été progressivement exclus de l'aire de jeux. Le reste est devenu plus professionnel.

En dernières années, les entreprises ont ajusté leurs structures et la qualité des matières premières. Beaucoup d'entreprises cherchent à mettre en œuvre la construction de projets et de donner une méthode de paiement flexible tel que les acheteurs doivent payer seulement 30-50% de la valeur totale d'un appartement et le reste peut être payé dans les 1-3 années suivantes, même sans tauxd’intérêt.

Ainsi, avec ces nouvelles lois, le marché de l'immobilier est sur la bonne voie et promet de se développer durablement dans l'avenir./.

Hoàng Duong (Journal Nouvelles/AVI)
Articles Déjà publiés