16/05/2016 09:42 GMT+7 Email Print Like 0

Les livres en métaux précieux de la dynastie des Nguyen

Le musée national d’Histoire du Vietnam présente en ce moment à Hanoï une exposition consacrée aux livres en métaux précieux de la dynastie des Nguyen, la dernière dynastie du pays (1802-1945). Il s’agit de véritables trésors nationaux, non seulement en tant que documents historiques, mais aussi en tant qu’œuvres d'art.

22 des 94 livres en métaux précieux de la dynastie des Nguyen qui sont actuellement conservés au musée sont présentés à l'occasion de cette exposition. Mais le public peut également découvrir une dizaine d’objets précieux ayant trait à ces fameux livres, le tout en métaux précieux, sculptés et gravés par les meilleurs artisans de l’époque.

Selon Nguyen Quoc Huu, conservateur du musée, ces livres en métaux précieux étaient exclusivement destinés à l’enregistrement des faits politiques et des cérémonies royales telles que l’intronisation des rois, la nomination des reines, des princes héritiers ou encore la consécration des princes. « Il s’agit d’un patrimoine inestimable légué par la dynastie des Nguyen. Ces objets ont une grande valeur économique, beaucoup étant en or, mais aussi artistique, tous ayant été produits par les meilleurs artisans du pays, lesquels travaillaient ensemble dans l’atelier de la cour sous les ordres du roi en personne. En ce qui concerne leur contenu, ces livres ont ceci de commun qu’ils véhiculent des valeurs morales de l’époque, en particulier la piété, qui était quelque chose de fondamental pour les rois Nguyen. Chaque livre est consacré à une personne de la cour. »

Véritables objets d’art, ces livres sont faits en or ou en argent doré. Les couvertures sont décorées de motifs de dragon à 5 griffes ou de phénix, et le dos est consolidé par 4 boucles. La naissance, la finalité et le contenu de chaque livre sont notés dans les annales élaborées par les historiographes officiels de la cour.

Phan Thanh Hai, directeur du Centre de préservation des vestiges de l’ancienne cité impériale de Hue : « Ces livres sont de pures merveilles résultant d’un travail minutieux et raffiné. Les calligraphes, eux, étaient les meilleurs de l’académie royale. Ils écrivaient sur un prototype que les artisans reproduisaient ensuite, par gravure, sur de l’or ou de l’argent doré. Tout le processus de production étant strictement contrôlé, les livres sortis étaient parfaits ou en tout cas très proches de la perfection. Cela dit, à partir du règne de Dong Khanh (1885-1889), en raison des difficultés de la cour, les publications en métaux précieux ont commencé à perdre de leur raffinement. Autrement dit, la qualité artistique de ces livres révèle aussi les hauts et les bas de la dynastie. »

Tous les livres exposés sont précieux, mais le plus remarquable est sans doute celui qui contient un poème de 20 mots du roi Minh Mang, dans lequel il s'était plu à donner des prénoms aux 20 futurs rois de la dynastie des Nguyen. Ce chef d’œuvre de 15 pages est en or.

Après le musée national d’Histoire à Hanoï, les livres en métaux précieux de la dynastie des Nguyen devraient être exposés en septembre prochain à Hue, leur terre d’origine. En fin d’année, ils seront reproduits et publiés sous forme de livres ordinaires, en papier, ce qui devrait leur donner un plus vaste public. -VOV/VNA/VI