30/07/2016 07:30 GMT+7 Email Print Like 0

Les chefs de police de l’ASEAN signent un protocole sur la gestion des crises

La 36e conférence des chefs de police de l'ASEAN (ASEANAPOL) s'est achevée le 28 juillet à Kuala Lumpur (Malaisie) avec la signature d’un protocole sur la communication et la coordination dans la gestion des crises (ACCPCM) après une interruption de dix ans.

La proposition de ​ce protocole a été déposée la première fois lors de la conférence de l'ASEANAPOL en 2006 en Malaisie, selon l'inspecteur général de la police malaisienne Khalid Abu Bakar.

Il aura donc fallu attendre dix ans de plus pour que le protocole soit finalement matérialisé. Les forces de police des pays aséaniens renouvellent actuellement leurs engagements et leur coopération, en particulier dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, le trafic de drogue et la contrebande, a-t-il souligné.

La conférence de cette année a également vu la signature d'une lettre d'intention (LOI) sur la coopération entre l’ASEANAPOL et la police européenne Europol.

En outre, les dix pays de l'ASEAN ont convenu de poursuivre le projet commun de l’Interpol de la région de l’Asie du Sud-Est dans le but de lutter contre le terrorisme.

La 37e conférence de l'ASEANAPOL aura lieu l'an prochain à Singapour, a annoncé Khalid Abu Bakar.

La première conférence de l’ASEANAPOL a été organisée à Manille (Philippines) en 1981. L'ASEANPOL réunit les polices des dix pays membres de l'ASEAN : la Malaisie, l'Indonésie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Brunei, le Vietnam, le Laos, le Myanmar et le Cambodge. - VNA/VI