04/01/2015 08:43 GMT+7 Email Print Like 0

L’économie débute 2015 sur de bonnes perspectives

Dans le contexte où 2015 est considérée comme l'année-charnière de la stratégie de développement socio-économique pour la période 2011 - 2020, mais aussi la dernière année du plan quinquennal 2011 - 2015, le Vietnam se trouverait confronter à plusieurs opportunités comme défis.

C’est ce qu’a déclaré Vuong Dinh Huê, chef de la Commission de l'économie du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) lors d’une récente interview.

Tous les ministères et branches de ressort central comme local devraient conjuguer les efforts pour accomplir au mieux les objectifs fixés par le plan quinquennal du développement socio-économique du pays, ce qui permettrait de créer une forte impulsion pour une nouvelle phase de développement national, a souligné Vuong Dinh Huê.

Plus particulièrement, une fois entrés en vigueur en 2015, les accords de libre-échange conclus entre le Vietnam et ses partenaires serviront de base à la communauté d’entreprises et aux gestionnaires vietnamiens d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques et stratégies appropriées au service de l’intégration à l’économie mondiale.

Il s’agit également d’une force motrice pour la promotion du commerce et de l’investissement, pour la stimulation de la croissance économique, ainsi que pour le renforcement de la capacité d’intégration économique internationale du Vietnam.

L’année 2015 marquera la promulgation de nombreuses lois importantes relatives à l’entreprise et à l’environnement d’investissement que sont : Loi sur les entreprises (amendée), Loi sur l'investissement (amendée), Loi sur la gestion et l'emploi des capitaux publics investis dans la production et l’entreprise, ainsi que des lois relatives à l’installation institutionnelle de l'économie de marché… Une fois entrées en vigueur, ces lois créeront un cadre juridique pour faciliter le commerce, mais aussi un environnement d'investissement favorable aux entreprises.

Le gouvernement est également déterminé à améliorer l’environnement d’entreprise du pays en 2015, qui devrait dépasser la moyenne de l’ASEAN - 6 (les six pays les plus développés de l’ASEAN, à savoir Indonésie, Thaïlande, Malaisie, Singapour, Brunei et Philippines). –VNA/VI