30/07/2016 07:30 GMT+7 Email Print Like 0

L’économie circulaire au centre d’un colloque

L'antenne de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam à H​o Chi Minh-Ville a organisé, le 28 juillet, dans la mégapole du Sud, un séminaire sur le thème de l'économie circulaire, où entreprises, gestionnaires et scientifiques ont discuté du développement économique efficace associé à la protection de l'environnement.

Le colloque «L'économie circulaire - une nouvelle approche pour améliorer la compétitivité et réduire les déchets dans l'environnement» a eu lieu à Ho Chi Minh-Ville, avec la participation de plus de 100 délégués - représentants d’organes gouvernementaux, d’associations d’entreprises et experts étrangers et vietnamiens du secteur de l'environnement.

Cet événement visait à présenter aux participants, en particulier aux entrepreneurs, un nouveau concept dans les affaires qui contribue à harmoniser les intérêts économiques, environnementaux et sociaux à travers un cycle de production fermé, minimisant ainsi tous les impacts négatifs sur l'environnement, en protégeant à la fois les écosystèmes et la santé humaine.

Selon Dr. Huynh Trung Hai, ex-directeur de l’Institut des sciences et des technologies de l’environnement, Université polytechnique de Hanoï, « il est temps de considérer les déchets comme une ressource que l’on doit exploiter pour le développement durable ».

Pour sa part, Sebastian Egerton-Read, coordonnateur d’Ellen MacArthur Fondation, a assuré que «nous pouvons créer des milliards de dollars si l’économie passe d’un modèle linéaire à un modèle d’économie circulaire».

Les principes de l’économie circulaire sont tout à fait nouveaux au Vietnam. Pour promouvoir efficacement son développement, il est nécessaire d’avoir un consensus entre l'Etat, le peuple et la communauté d’affaires. Il faut créer un mécanisme politique pour encourager les activités utiles à la société et sanctionner celles nuisibles à l'environnement.

Recyclage : quelques chiffres
Actuellement, environ 31.600 tonnes de déchets solides sont générés chaque jour dans les grandes villes et 85% sont collectés. Ce chiffre est de 14.200 tonnes en campagne, mais seulement 40-50% sont collectés. À noter que 15-20% des déchets de ce type peuvent être réutilisés ou recyclés.

Selon le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, en 2025, le volume total des déchets solides dans le pays atteindra plus de 91.000 tonnes (51.773 tonnes de déchets urbains et 27.777 tonnes de déchets industriels).

Les objectifs en 2025 : 100% des déchets urbains, industriels et médicaux collectés, avec 85%-90% des déchets ménagers et de construction recyclés. -CVN/VNA/VI