30/03/2015 09:02 GMT+7 Email Print Like 0

Le VN propose l'élaboration de la Convention internationale sur la sécurité du réseau

Lors d'une réunion dimanche à Hanoi dans le cadre de la 132e Assemblée de l’Union interparlementaire (IPU-132), le Comité permanent de la paix et de la sécurité internationale a adopté un rapport-bilan de sa dernière séance tenue à l'IPU-131 en octobre 2014, élu sa direction et discuté d'un projet de résolution «La cyber-guerre, une grave menace pour la paix et la sécurité mondiale».


Lors de cet événement, le président de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam, Vu Xuan Hong, a déclaré que le Vietnam a élaboré les lois sur les télécommunations, les fréquences radio, les échanges électroniques, les technologies de l'information, les hautes technologies, les sciences et technologies, ajoutant que le pays participe activement et contribue à l'élaboration des résolutions soumises aux conférences internationales, notamment sur l'assurance de la sûreté de l'information.


Pour faire face à l'efficacité de la cyber-guerre, le Vietnam a proposé à l'Union interparlementaire de publier une déclaration commune appelant les pays à s'engager à ne pas s'attaquer mutuellement sur le réseau, et ce sous n'importe quelle forme.


L'ONU devrait élaborer rapidement une convention internationale sur l'assurance de la sécurité, la sûreté du réseau Internet et les pays membres doivent renforcer la coopération, l'échange et la formation des ressources humaines, l'aide technique et technologique, le partage des informations sur la sécurité du réseau, la prévention et la lutte contre la cybercriminalité.


Le Comité permanent de la paix et de la sécurité internationale a proposé un nouveau thème pour préparer la prochaine assemblée et d'autres questions pour l'agenda du comité.


Selon les prévisions, le projet de résolution «La cyber-guerre, une grave menace pour la paix et la sécurité mondiale» devrait être adopté le 31 mars.


Dimanche après-midi, le Comité permanent du développement durable, du financement et du commerce a fait part de ses avis sur un projet de résolution «Définir un nouveau système de gouvernance de l'eau et promouvoir l'action parlementaire dans ce domaine». -VNA/VI