25/03/2015 09:32 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam, un membre actif, positif et responsable de l’IPU




* L’IPU est la plus grande et la plus importante organisation interparlementaire du monde. Elle compte 166 membres. C’est la première fois que le Vietnam organise une Assemblée générale de cette organisation. Selon vous, qu’elle en est la signification ?


L’organisation cette année de l’IPU-132 et de ses conférences connexes est un évènement très important de la diplomatie, notamment parlementaire, du Vietnam. Cela montre la justesse des politiques de relations extérieures actives et positives retenues par le XIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV).


2015 est une année cruciale pour le Vietnam dans la mise en œuvre de la Résolution du XIe Congrès national du PCV et la préparation du XIIe Congrès national du PCV. C’est l’année où le Vietnam fera le bilan des cinq ans d'application du Programme politique du XIe Congrès national du PCV dans lequel il a poursuivi le développement de relations extérieures d’« indépendance, d’autonomie, de paix, d’amitié, de coopération et de développement, ainsi que de son intégration active et positive au monde ».


Cette année, le Vietnam organisera des évènements importants d'une grande signification historique comme le 85e anniversaire de la fondation du PCV, le 70e de la fondation de la République socialiste du Vietnam, le 125e de la naissance du Président Hô Chi Minh, et le 40e de la libération du Sud et de la réunification nationale.


L’Assemblée nationale du Vietnam organisera en mars 2015 la 132e Assemblée générale de l’IPU à Hanoi à l’occasion du 36e anniversaire de son adhésion à cette organisation (1979-2015) et du 126e de la création de l’IPU (1889-2015). Cet évènement politique, d'une grande signification historique et diplomatique, témoigne de l’esprit actif et positif et de l’intégration de l’Assemblée nationale du Vietnam, membre responsable de cette organisation, et réaffirmera son statut sur la scène internationale.


* L’organisation de la 132e Assemblée générale de l’IPU marquera en effet un jalon important des relations parlementaires et, plus généralement, de la diplomatie vietnamienne. Pourriez-vous nous donner des détails sur la préparation menée pour assurer son succès ?


L’IPU-132 verra la participation de nombreux hauts dirigeants de parlements, d’organisations interparlementaires, d’organisations internationales, de personnalités et de journalistes étrangers. Le comité d’organisation a élaboré un plan général en trois étapes, y compris les activités cadres de sa préparation, dont la mise en oeuvre a été lancée en janvier 2014. Les missions principales étaient la création du Comité de pilotage, du Comité d’organisation et du Secrétariat de l’IPU-132, ainsi que des sous-comités chargés de l’information, de la réception des invités, de la sécurité, de la santé, de la logistique et des finances. Les travaux ont été réalisés en étroite coordination avec les ministères, secteurs et localités concernés, le Conseil des Affaires ethniques et les Commissions de l’Assemblée nationale du Vietnam. En outre, le Comité d’organisation a publié les documents nécessaires au perfectionnement de l’appareil et aux dépenses pour l’organisation de cet événement, avec, entre autres, la conception d'un logo, la création d'un site, outre la réalisation des engagements pris par l’Assemblée nationale du Vietnam dans l’accord convenu avec le Secrétariat de l’IPU.


Pour assurer le succès de l’IPU-132 et bien assumer sa qualité de pays hôte, l’Assemblée nationale du Vietnam travaille minutieusement, consciencieusement et efficacement. Concernant les objectifs, il s'agit, sur le plan :


- Du contenu, de contribuer activement aux séances de discussion et aux mécanismes dont le Vietnam est membre en vue de s’assurer du succès de l’Assemblée générale de l’IPU-132, conformément aux demandes politiques du Vietnam.


- D’information et de communication, de donner des informations précises, complètes et opportunes sur le Vietnam, son peuple, la direction du Parti communiste du Vietnam, le rôle croissant de l’Assemblée nationale vietnamienne, les acquis en tous domaines enregistrés par le pays dans sa période du Renouveau. Il faudra aussi informer complètement, objectivement, fidèlement et de manière diversifiée de l’événement, de son ordre du jour et des séances de l’IPU-132.


- De réception des invités, de protocole, de logistique, de sécurité et de santé, d'assurer la tenue de cérémonies diplomatiques internationales. Les activités seront organisées en toute sécurité et de manière économe afin de donner de bonnes impressions aux délégués. L'application des règles sur l’organisation des conférences internationales du Vietnam, conformes à l’accord d’organisation de l’IPU-132 et aux usages de l’IPU, sera garantie.


* Quelles propositions et initiatives le Vietnam lancera-t-il lors de l’IPU-132 concernant les objectifs de développement durable ?


L’ordre du jour de l’IPU-132 couvre divers secteurs que sont la paix, la sécurité, la politique, la démocratie, l'économie, la société, l'environnement... L’IPU-132 est un forum mondial où les parlementaires discutent de questions internationales essentielles, expriment les positions de leurs parlements sur les problèmes mondiaux urgents, notamment ceux en relation avec l’ordre du jour de l’ONU. Pour la préparation des contenus, le comité d’organisation coopère étroitement avec l’IPU, ses mécanismes parlementaires, ses membres, et les organisations internationales, outre l’Association des secrétaires généraux des parlements (ASGP). La tâche centrale du Comité d’organisation est de sélectionner et de proposer les points de l’ordre du jour, harmoniser les intérêts nationaux, régionaux et internationaux, conformément aux priorités de l’IPU, à l’ordre du jour de l’ONU, et au contexte national comme international.


Dans cet esprit, le Comité d’organisation a préparé, étudié et proposé « Objectifs de développement durable : passer des mot à l’action » comme thème de cette 132e assemblée générale. C'est un grand thème central qui permettra d'évaluer les résultats des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) auxquels se sont engagés les membres de l’ONU en l'an 2000, ainsi que de proposer les objectifs suivants ces derniers. Ce thème a suscité l'intérêt de la plupart des parlements et des parlementaires.


Les OMD qui remplaceront ceux qui sont achevés en 2015 comprennent 17 objectifs et 169 tâches en matière d’éradication de la pauvreté, d’amélioration de l’éducation et de la formation, de santé, de création de villes au développement durable, de lutte contre le changement climatique, ainsi que de protection des forêts et des océans.


Les parlements ont un rôle crucial dans la concrétisation de ces objectifs pour plusieurs raisons. D'abord, ils sont l’organe législatif qui transforme les engagements volontaires en droit. Ensuite, ils sont aussi l’organe de surveillance qui conduit les gouvernements à faire preuve de plus de responsabilité au regard des politiques qu'ils mènent, notamment dans leur conformité aux objectifs fixés. Enfin, les parlements sont les représentants du peuple qui recueillent les avis des citoyens sur ces politiques. De tous ces points, le plus notable tient à ce qu'ils votent tous les textes en matière de finances publiques, mais aussi de commerce et de mobilisation des diverses ressources nécessaires à la poursuite des OMD.


En outre, et afin de pleinement assumer ses responsabilités d'organisateur et en vue d'acquérir davantage de prestige sur la scène internationale, le Vietnam a proposé plusieurs initiatives, acceptées par l’IPU, dont « La construction d’un nouveau mécanisme de gestion des ressources en eau : pousser les actions des parlements sur la question de l’eau » au sein des Commissions du développement durable, du financement et du commerce de l’IPU.


Actuellement, le Vietnam prépare et discute avec le Secrétariat de l’IPU du contenu des documents de l’IPU-132. Il est prévu qu’un communiqué ou une déclaration de Hanoi soit publié. Outre ces initiatives et propositions, le Vietnam participera aussi aux résolutions de l’IPU dans d’autres secteurs, dont la paix, la sécurité, la démocratie, les droits de l’homme, le renforcement de la coopération entre l’IPU et l’ONU, les femmes députées et les jeunes députés. -VNA/VI