03/02/2016 09:35 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam, un marché potentiel pour l’UE

Avec ​sa population de plus de 90 millions de personnes constituée​ en majorité de jeunes très dynamiques et sa classe moyenne en hausse, le Vietnam est un marché prometteur pour l’exportation de produits agricoles, industriels et de services de l’Union européenne (UE).

C’est ce qu’a estimé la Commissaire européenne au commerce, Cecilia Malmström, lors de la présentation de l’Accord de libre-échange (ALE) entre le Vietnam et l’UE, le 1er février.

Selon une déclaration de la Commission européenne (CE), ce document devrait être examiné minutieusement sur la base juridique. Il sera traduit dans toutes les langues de l’UE avant d’être soumis au Conseil européen et au Parlement européen pour adoption.

En décembre dernier, en présence du Premier ministre Nguyen Tan Dung et du président de la CE Jean-Claude Juncker, le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce Vu Huy Hoang et Mme Cecilia Malmström ont signé une déclaration sur fin des négociations de l'ALE entre l'UE et le Vietnam.

Les deux parties ont affirmé qu’il s’agissait d​'un "moment historique qui marquait le 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-UE".

L’ALE Vietnam-UE a terminé dans le contexte où les relations bilatérales étaient en plein essor, notamment dans l’économie et le commerce. Ce document permettra de donner un coup de pouce aux échanges commerciaux, à l’investissement et à la croissance économique, en plus de créer ​des emplois au Vietnam et en UE.

L’UE est actuellement le 2e partenaire commercial et l’un des deux grands importateurs du Vietnam. Le commerce bilatéral est passé de 17,75 milliards de dollars en 2010 à 36,8 milliards en 2014. Au premier semestre 2015, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 19,4 milliards de dollars, +11% sur un an. Le Vietnam export​e, pour l’essentiel, sandales et chaussures, textile-habillement, articles en bois, café, produits aquatiques.

L’UE est aussi un grand investisseur au Vietnam. ​En juin 2015, 23 des 28 pays de l’UE ​avaient investi au Vietnam, avec plus de 2.100 projets en cours totalisant un montant de 38,4 milliards de dollars. Ces projets se concentrent dans des secteurs importants du Vietnam, notamment l’industrie, la construction et les services. -VNA/VI