12/12/2016 09:16 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam soutient la politique d'“Orientation vers l’Est” de l’Inde

Poursuivant sa visite officielle en Inde, la présidente de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Nguyen Thi Kim Ngan, a rencontré samedi après-midi le président indien Pranab Mukherjee.

Elle a pris en haute estime l’affirmation du président indien Pranab Mukherjee, selon laquelle le Vietnam est un pilier dans la politique indienne d'"Orientation vers l’Est" et un partenaire stratégique de l'Inde au sein de l'ASEAN, ainsi que dans une plus large région.

La dirigeante vietnamienne a affirmé que le Vietnam soutenait toujours la politique précitée, la présence comme la connexion croissante entre l'Inde et l'Asie du Sud-Est. “Le Vietnam soutient la volonté de l'Inde de prendre une digne place au sein de la communauté mondiale”, a-t-elle ajouté.

A cette occasion, la présidente de l'AN du Vietnam a exprimé ses remerciements à l'Inde pour sa position positive concernant la question de la Mer Orientale.

Appréciant les contributions du président indien dans les relations d’amitié entre les deux pays, elle a souhaité que son interlocuteur continue de veiller aux relations bilatérales pour qu’elles se développent de plus en plus, dans l’intérêt des deux peuples, pour la paix, le développement et la prospérité dans la région comme dans le monde.

De son côté, le président indien, Pranab Mukherjee, a apprécié la présente visite de la présidente de l’AN du Vietnam, estimant qu’elle contribuerait à ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les deux pays.

Il a déclaré que les deux pays devaient renforcer leur coopération économique et la mise en œuvre de mesures destinées à promouvoir le commerce, à créer un environnement favorable aux investisseurs, à atteindre l'objectif de 15 milliards de dollars de commerce bilatéral d'ici 2020, comme convenu par les dirigeants des deux pays.

Il a également souhaité que le gouvernement et l’AN du Vietnam encouragent les entreprises vietnamiennes pour prendre part à la campagne “Fabriquer en Inde” (Make in India) lancée par le gouvernement indien, ainsi qu’à la Révolution numérique de l'Inde.

Selon lui, les deux pays doivent également renforcer leur coopération dans le domaine de l'énergie, en particulier l'énergie nucléaire, les énergies renouvelables et propres inoffensives pour l'environnement.

Il a réitéré la position indienne à propos de la Mer Orientale, à savoir la  non militarisation, le respect des processus diplomatique et juridique, le règlement des différends par des moyens pacifiques conformément au droit international, l’opposition à l'usage de la force ou à la menace d'y recourir qui auraient pour conséquences une atteinte à la sécurité et à la liberté de  navigation maritime et aérienne dans cette zone maritime. -VNA/VI