05/11/2016 09:12 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam s'oriente vers un modèle de croissance qualitative

Le 3 novembre 2016 à Hô Chi Minh-Ville, lors de la conférence sur l’économie extérieure de 2016 (Vietnam Summit 2016), le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a déclaré que le Vietnam s'efforçait de renouveler son modèle de croissance en améliorant la productivité et en appliquant les progrès technologiques pour créer de nouveaux atouts concurrentiels et des moteurs pour la croissance économique.

Le gouvernement préconise de promouvoir le libre-échange, les exportations, la production et la consommation nationale tout en faisant des réformes dans l'agriculture, l'industrie et les finances.

Le taux de main-d'œuvre employée dans le secteur agricole devrait diminuer de 60% à 40%, et la majorité d​u personnel ​se reconvertira dans les services.

Afin d'améliorer la qualité de la croissance économique, le gouvernement a défini la réforme fondamentale et radicale du système éducatif comme l'une des percées, avec un accent sur la formation professionnelle qualifiée. L'optique est de résoudre la question épineuse du chômage avant la 4e révolution scientifique et technologique.

Le vice-président de la Banque asiatique pour le développement, chargé de l’Asie de l’Est, de l'Asie du Sud-Est et du Pacifique, Stephen Groff, a déclaré que dans les cinq prochaines années, le Vietnam rencontrerait des défis dans la formation ​du personnel et ​le maintien des ressources humaines formées dans le contexte du libre-échange mondial.

Afin d'attirer les investissements directs étrangers, les experts étrangers ont suggéré de développer non seulement des secteurs à forte intensité de main-d'œuvre, mais aussi des secteurs de percée​. Il faudra aussi s’intégrer davantage à la chaîne de valeur mondiale, réduire la fabrication de biens dépendants des matières importées et régler les problèmes des entreprises et de l’État.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Dô Thang Hai a pour sa part déclaré que le gouvernement, les ministères et les secteurs avaient déployé des mécanismes et politiques pour le développement industriel ​d'ici 2025 et ​à l’horizon 2035, en faveur notamment de l'industrie​ manufacturière

Dans un proche avenir, le Vietnam ​mettra en place des conditions visant à assurer l'attraction des investissements en tandem avec la protection de l'environnement, tout en augmentant la connectivité entre les régions et les localités.

"Le gouvernement vietnamien est également déterminé à accélérer le processus de la restructuration des entreprises publiques et l’actionnarisation des entreprises", a-t-il conclu. - VNA/VI