06/04/2016 09:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam signale deux premiers cas d'infection par le virus Zika

Deux ​femmes, l'une à Ho Chi Minh-Ville et l'autre dans la province côtière de Khanh Hoa (Centre), ont été testées positives au virus Zika, a annoncé le 5 avril le chef du Département de la médecine préventive Tran Dac Phu.

A Khanh Hoa, une femme de 64 ans a développé des symptômes de fièvre légère, d'éruptions cutanées, de maux de tête et une conjonctivite ​à partir du 26 mars. ​Hospitalisée le 28 mars ​à l’hôpital tropical de Khanh Hoa, elle a été testée positive le 31 mars par l’Institut Pasteur de Nha Trang.

L'autre cas est une femme de 33 ans, qui a également souffert de tels symptômes, et testée positive par l’Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville.

​Ces tests ​ont été confirmés par l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie (NIHE) et l’Ecole supérieure de Nagasaki basée au NIHE.

Les ​contrôles de leurs familles et des foyers à proximité ​n'ont révélé aucune autre infection.

Les deux patientes sont actuellement dans un état de santé stable.

Lors d'une conférence de presse ​donnée le 5 avril à Hanoi, le vice-ministre de la Santé Nguyen Thanh Long a ​annoncé que son ministère avait ​demandé aux autorités de Khanh Hoa et de Ho Chi Minh-Ville de déclarer les quartiers concernés en épidémie et de ​​se placer en alerte ​de niveau 2.

Les Instituts Pasteur de Nha Trang et de Ho Chi Minh-Ville coo​pèrent avec des spécialistes locaux pour ​appliquer des mesures de prévention et de lutte.

Le ministère de la Santé a également recommandé aux autres localités d'augmenter leurs niveaux d'alerte et de prendre toutes mesures ​nécessaires et adaptées à la situation, après la découverte de ces premiers cas.

Le 5 avril, la ministre de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien, s'est rendue à la domicile et au lieu de travail de la patiente à Ho Chi Minh-Ville. Elle a demandé aux établissements de santé locaux ​​d'appliquer le traitement du ministère de la Santé aux deux patientes et de planifier leurs interventions en cas d’épidémie.

Selon l'OMS, le virus Zika a été identifié pour la première fois en Ouganda en 1947 chez des singes rhésus, par le biais d’un réseau de surveillance de la fièvre jaune selvatique. Il a ensuite été ​dépisté chez l’homme en 1952 en Ouganda et en Tanzanie. Des flambées de maladie à virus Zika ont été observées en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique. Actuellement, il n'y a pas de vaccin ou médicament spécifique pour traiter la maladie. - VNA/VI