30/04/2021 09:05 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam rejette l’interdiction faite par la Chine de pêcher en Mer Orientale

Photo: VNA
Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doan Khac Viet, a souligné les points de vue du Vietnam sur plusieurs questions liées à la Mer Orientale lors de la conférence de presse périodique du ministère le 29 avril.

En réponse à une question sur le rapport selon lequel les garde-côtes chinois ont déclaré qu'ils garantiraient l'application de l'interdiction de pêche qui entrera en vigueur le 1er mai 2021 sur la zone maritime couvrant une partie du golfe du Bac Bô et de l’archipel de Hoàng Sa (Paracels) qui appartient au Vietnam, le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères Doàn Khac Viêt s’est voulu ferme.

«Le Vietnam dispose de suffisamment de preuves juridiques et historiques pour affirmer sa souveraineté sur l'archipel de Truong Sa, tout comme sur celui de Hoàng Sa, et ce conformément à la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer. Les mesures de conservation des ressources biologiques doivent être prises conformément à cette convention et ne pas porter atteinte aux droits souverains et aux droits de juridiction des pays riverains. Le Vietnam s’oppose à cette décision unilatérale qui viole sa souveraineté sur l'archipel de Hoang Sa, viole le droit international et va à l'encontre de l'esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et de l'accord sur les principes de base sur le règlement des problèmes maritimes entre le Vietnam et la Chine.», a-t-il indiqué.

En ce qui concerne les informations selon lesquelles la force de la milice maritime vietnamienne opérant près de l'archipel de Hainan et des archipels vietnamiens de Hoang Sa et Truong Sa a menacé les forces de maintien de l'ordre et de sécurité maritimes - les forces de défense de la Chine, le porte-parole adjoint a noté : Nous rejettons les fausses informations sur la milice marine et la force d'autodéfense du Vietnam.

Il a souligné la politique de défense du pays de paix, d'autodéfense et de base sur le peuple, citant la loi de 2019 sur les milices et les forces d'autodéfense qui stipule que la force de la milice d'autodéfense marine fait partie de la force de la milice d'autodéfense du Vietnam et a les tâches de défense de la souveraineté maritime du pays et de maintien de la sécurité, de l'ordre et de la sûreté sur les mers et les îles.
Les milices d'autodéfense marine et les autres forces autorisées travaillant en mer se conforment absolument aux lois vietnamiennes et au droit international, en particulier à l'UNCLOS de 1982, a souligné M. Viet.

Il a de nouveau déclaré que tout acte portant atteinte à la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa et Truong Sa, ainsi qu’à la souveraineté, au droit souverain et à la juridiction du pays sur ses zones maritimes est sans valeur et non reconnu, et le Vietnam s’oppose résolument à de tels actes. - VNA/VI