15/06/2014 00:14 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam réaffirme sa politique de protection et de promotion des droits de l'homme

Genève, 14 juin (VNA) - Le Vietnam a réaffirmé sa politique constante de protéger et de promouvoir les droits de l'homme lors de la 26e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU qui a eu lieu du 11 au 13 juin à Genève (Suisse).

Lors des discussions sur les droits civiques, politiques, économiques, socioculturels et au développement, la délégation vietnamienne a également souligné les progrès du pays obtenus dans l'édification d'institutions légales, ainsi que l'application de politiques et de stratégies en matière de droits civiques, notamment pour les groupes sociaux vulnérables dont femmes, les enfants et les victimes de traite humaine. La délégation vietnamienne a réaffirmé sa détermination à exécuter complètement et sérieusement ses engagements volontaires en qualité de membre du Conseil des droits de l'homme. Elle a en outre avancé des opinions sur les mesures de protection et de promotion des droits de l'homme, surtout de droits concrets discutés lors de cette session.

Lors du dialogue avec le rapporteur spécial sur le droit à la santé et le président du Groupe de travail sur les entreprises et les droits de l'homme le 11 juin, l'ambassadeur Pham Quoc Tru a souligné que les gouvernements, les entreprises et les organisations de l'ONU ainsi que toutes les autres parties concernées, doivent renforcer leur coopération pour minimiser les effets du processus de mondialisation sur les droits de l'homme. Outre la création de conditions propices aux flux de l'investissement direct étranger (IDE) et la protection des intérêts légaux et légitimes des entreprises, il faut également s'intéresser dignement à la protection et au respect des droits des travailleurs, ainsi qu'à l'équilibre harmonieux des intérêts des entreprises, des travailleurs et d'autres parties concernées.

Lors du dialogue avec les rapporteurs spéciaux sur l'éradication de la violence contre les femmes et l'éradication de la misère le 12 juin, l'ambassadeur Pham Quoc Tru a proposé aux pays et institutions concernées de l'ONU, comme à d'autres organisations internationales, de discuter pour déterminer les priorités à venir et les mesures concrètes à prendre afin de régler le problème des violences contre les femmes et la lutte contre la pauvreté. Il a demandé aux pays développés et aux organisations internationales de renforcer leurs coopérations et à soutenir les pays en développement dans cette oeuvre.

Lors du dialogue avec le rapporteur spéciaal sur la traite humaine le 13 juin, le Vietnam a pris note des efforts du rapporteur spécial, des organismes de l'ONU et de la communauté internationale dans l'édification et la diversification des approches sur la base des droits de l'homme afin de faire face à cette criminalité. En outre, le Vietnam souhaite que les pays s'intéressent mieux à l'élaboration de mesures contre la traite humaine au sein des communautés, notamment dans l'exploitation du rôle d'information de ceux qui ont été victimes de ce crime.

La semaine prochaine, du 16 au 20 juin, la 26e session du Conseil des droits de l'homme continuera de discuter de problèmes concernant les femmes, les enfants, les handicapés et le droit à l'éducation. Le conseil examinera également la situation des droits de l'homme dans certains pays dont la Biélorussie, la Syrie, l'Erythrée et la République populaire démocratique de Corée. -VNA/VI