26/05/2016 10:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam plaide pour les liens, souligne le rôle de la Russie en Asie-Pacifique

 Le président Trân Dai Quang a souligné à l’agence de presse russe TASS les relations politiques de haute confiance entre le Vietnam et la Russie, en appréciant le rôle croissant de Moscou en Asie-Pacifique.

«Les relations politiques entre le Vietnam et la Russie ne cessent de se renforcer avec une haute confiance mutuelle», s’est-il félicité dans sa première interview donnée aux médias étrangers depuis son élection par l’Assemblée nationale en avril au poste de président de la République.

Le Vietnam et la Russie ont une longue histoire de relations d’amitié traditionnelle. En 2015, les deux pays ont célébré 65 ans de liens diplomatiques.

«Je suis très heureux de constater les développements vigoureux des relations vietnamo-russes dans tous les domaines», a déclaré le chef de l’Etat vietnamien au premier directeur général adjoint de TASS, Mikhail Gusman.

«La coopération bilatérale dans l’économie, le commerce, la sécurité, la défense, l’éducation, la formation, les sciences et techologies, et la culture s’est renforcée», a-t-il indiqué, estimant cependant que la coopération économique et commerciale n’est pas encore à la hauteur des potentiels et attentes des deux pays.

Depuis cinq ans, les échanges commerciaux Vietnam-Russie ne cessent de croître. Ils ont atteint 3,89 milliards de dollars en 2015, soit une hausse de 4% en glissement annuel, et 495 millions de dollars (+10,1%) entre janvier et février 2016.

« Dans les temps à venir, les deux pays devraient prendre des mesures harmonieuses et effectives destinées à intensifier la coopération tous azimuts, en particulier dans leurs domaines forts», a indiqué le président Trân Dai Quang.

«Le maintien du mécanisme de dialogue régulier entre les hauts dirigeants des deux pays revêt une signification extrêmement important. Ce mécanisme contribue à édifier une grande confiance politique, à indiquer les points de vue sur les questions stratégiques, à évaluer et à diriger à temps la mise en œuvre des accords conclus, et à discuter des mesures permettant de régler les obstacles à la coopération bilatérale», a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat vietnamien a également souligné que son pays appréciait hautement la position et le rôle grandissants de la Russie en Asie-Pacifique, ainsi que les contributions de la Russie au sein du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), souhaitant voir la Russie continuer de se coordonner et d’aider le Vietnam à réussir l’organisation du Sommet de l’APEC 2017.

«Le Vietnam tient en haute estime le rôle de la Russie, une puissance eurasiatique ayant des intérêts liés à l’Asie-Pacifique, dans la construction d’une structure régionale durable », a-t-il encore indiqué, saluant les résultats obtenus après 20 ans de partenariat de dialogue et 10 ans d’exécution de la Déclaration commune ASEAN-Russie sur le partenariat intégral et progressif.

«Nous espérons que la Russie va continuer de valoriser son rôle de puissance et sa responsabilité dans le façonnage de la structure régionale par une participation active aux mécanismes de coopération ASEAN-Russie, d’aider l’ASEAN à renforcer le rôle et l’efficacité opérationelle des mécanismes de dialogue comme des cadres juridiques internationaux, à faire entendre sa voix et à assumer un rôle plus actif dans le règlement de défis sécuritaires régionaux », a-t-il souligné.

Le président Trân Dai Quang a également fait savoir que son pays, en tant que membre de l’ASEAN et partenaire stratégique global de la Russie, serait prêt de servir de passerelle pour pousser la coopération intégrale et efficace entre le bloc régionale et la Russie.

«Cela devrait permettre d’élever davantage le rôle du Vietnam et de la Russie en Asie du Sud-Est comme en Asie-Pacifique pour contribuer activement à la paix, à la stabilité, au développement et à la prospérité du monde», a-t-il conclu. – VNA/VI