11/06/2016 08:18 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam participe à la réunion de haut niveau de l’ONU sur le sida

Une délégation du Vietnam conduite par le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a participé à une réunion de haut niveau de l'ONU consacrée au sida qui a eu lieu du 8 au 10 juin, à New York (États-Unis).

Dans son discours, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a affirmé que le travail de prévention et de lutte contre le VIH/Sida était l'une des plus hautes priorités du gouvernement vietnamien et que, grâce aux efforts communs, la pandémie de VIH/Sida avait été progressivement contrôlée.

Vu Duc Dam a souligné que le Vietnam est le premier pays d’Asie-Pacifique ​à avoir répondu à la poursuite de l’objectif 90-90-90 de l’ONU, avant d’estimer que la communauté internationale d​evait s’engager au mieux à ne laisser aucune personne rester en arrière dans cette lutte.

Point particuli​er : une femme vietnamienne atteinte du VIH/Sida, membre de la délégation vietnamienne, a ​fait valoir sa voix en tant que représentante des personnes ​vivant avec ce virus mortel afin d'appeler la communauté internationale à ne pas les oublier.

En marge de cette réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a eu des contacts avec les directeurs exécutifs du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA), du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ainsi que l’ambassadeur et coordinateur mondial sur le Sida des Etats-Unis, lequel est également directeur du Plan d’urgence du président des Etats-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR).

Les partenaires internationaux ont hautement apprécié les efforts et salué les résultats obtenus par le Vietnam dans la prévention et la lutte contre le VIH/Sida lors de ces dernières années, ​le considérant comme un exemple en la matière dans la région comme dans le monde. Ils ont affirmé continuer d’aller de pair avec le Vietnam pour atteindre l’objectif 90-90-90 en 2020 pour s’orienter vers la fin de la pandémie du sida en 2030.

Le dirigeant vietnamien a également travaillé avec le Centre pour la prévention et le contrôle des épidémies des Etats-Unis. -VNA/VI