16/01/2015 15:19 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam continue de participer activement aux activités de l'ONU

En tant que membre responsable de l'ONU et dans l'esprit d'être "dymamique et actif dans son intégration au monde", le Vietnam a participé et participe activement aux efforts communs de la communauté internationale dans les trois domaines que sont la paix, le développement et les droits de l'homme, a estimé Mme l'ambassadeur Nguyen Phuong Nga. La diplomate vietnamienne, chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a accordé mercredi à New York un interview à un reporter de l'Agence vietnamienne d'information (VNA) sur les activités de l'ONU de 2014, les contributions du Vietnam à cette organisation internationale, et ses activités pour 2015. L'année dernière, au sein de l'ONU, le Vietnam a formulé plusieurs suggestions pour accélérer le règlement pacifique des différends, partagé ses expériences en matière de mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, et contribué à la réforme de l'ONU comme à l'élévation de l'efficience des activités de développement de l'ONU. En particulier, le Vietnam a envoyé des soldats participer à des opérations de maintien de la paix de l'ONU. Par l'intermédaire de l'ONU, le Vietnam a communiqué sur les différends en Mer Orientale pour expliciter clairement sa position sur ce point. Cette organisation et la communauté internationale ont exprimé leur soutien de celle-ci comme des efforts du Vietnam de régler les différends par la voie diplomatique et pacifiquement, en respectant le droit international. Par ailleurs, en qualité de membre du Conseil des droits de l'homme, le Vietnam a activement contribué à la protection et à l'intensification de l'application des droits de l'homme. En 2014, l'ONU a continué d'accorder au Vietnam une importante aide en matière de développement socioéconomique, de protection de l'environnement et de règlement de problèmes sociaux. Le Vietnam a coopéré étroitement avec les organisations onusiennes dans l'expérimentation du modèle d'"Une seule ONU" et l'achèvement du projet de "Maison verte" au Vietnam. Le Vietnam et le Programme des Nations-Unies pour le développement ont organisé un séminaire international sur le changement de modèle de croissance du Vietnam. Le Vietnam a fait valoir son rôle important en matière de diplomatie multilatérale lors des forums onusiens, notamment en renforçant ses relations avec les membres de l'ONU et les organisations internationales afin de profiter du soutien et des ressources internationales. Cette année, le Vietnam va célébrer plusieurs grands événements, dont le 85e anniversaire de la fondation du Parti communiste du Vietnam (PCV), le 125e de la naissance du Président Ho Chi Minh, le 70e de l'Indépendance nationale et le 40e de la Réunification nationale, a indiqué Mme Nguyen Phuong Nga, avant de souligner la tenue de la 132e Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP-132) au Vietnam. S'agissant des priorités de 2015 pour le Vietnam au sein de l'ONU, l'ambassadeur a affirmé une participation plus profonde et efficace aux activités de cette dernière. De hauts dirigeants du Vietnam assisteront à de grands événements de l'ONU pour témoigner fortement de l'engagement de leur pays à contribuer activement aux efforts de la communauté internationale pour garantir la paix et la sécurité internationale, promouvoir le développement durable et faire face aux défis mondiaux. Le Vietnam contribuera activement à l'élaboration de l'agenda de développement post-2015 de l'ONU, à des opérations de maintien de paix, et aux efforts de l'ONU dans des domaines clés comme le développement durable, la promotion et la protection des droits de l'Homme, le désamorçage des tensions régionales, le renforcement du désarmement, la garantie de la paix et de la sécurité, l'adaptation au changement climatique, le traitement des défis émergents tels qu'épidémies, catastrophes naturelles et crises humanitaires..., a souligné Mme Nguyen Phuong Nga. Le Vietnam s'efforcera d'assumer de nouvelles fonctions et responsabilités au sein des forums et organes de l'ONU, notamment de devenir membre du Conseil économique et social des Nations Unies, a-t-elle poursuivi, rappelant que son pays assume actuellement la présidence tournante du Groupe Asie-Pacifique de l'ONU. Outre les activités auprès de l'ONU, la Mission du Vietnam collaborera avec les représentations du pays aux Etats-Unis pour organiser les activités commémoratives du 20e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, notamment les "Journées vietnamiennes aux Etats-Unis". Mme Nguyen Phuong Nga a assuré enfin que la Mission du Vietnam auprès de l'ONU fera de son mieux pour développer le rôle du pays au sein de cette organisation, promouvoir les objectifs communs de l'ONU et les intérêts nationaux, et bénéficier du soutien international au service du développement et de la défense de la Patrie. Concernant les activités principales de l'ONU en 2014, Mme Nguyen Phuong Nga a rappelé que 2014 était une année pleine d'évolutions de la situation mondiale et qui a été qualifiée par nombre d'analystes de conjoncture marquée par la survenance de changements les plus profonds depuis la Guerre froide. Bien que le tableau général fasse apparaître des points saillants et certaines économies connaissant croissance et paix, la coopération restant par ailleurs une tendance prédominante, le monde devrait témoigner de nombreux conflits acharnés, de l'augmentation des extrémismes et activités terroristes, des crises humanitaires, ainsi que de confrontations tendues au Moyen-Orient, en Ukraine, en Syrie et dans plusieurs endroits d'Afrique. En Asie, 2014 a aussi été une année pleine de turbulences en raison de l'implantation par la Chine de la plate-forme de forage pétrolière Haiyang Shiyou-981 dans la zone maritime du Vietnam. Par ailleurs, les catastrophes naturelles, les conséquences du changement climatique et l'épidémie d'Ebola en Afrique soulignent le caractère commun à toute la planète de ces évènements qui sont des défis à la paix, à la sécurité et au développement dans le monde, et qu'aucun pays ne peut résoudre seul. Selon Mme Nguyen Phuong Nga, en cette conjoncture difficile et complexe, l'ONU qui a dû également faire face aux crises, a mobolisé au maximum ses ressources pour trouver des mesures propres au traitement des problèmes les plus urgents. Parallèlement aux efforts de maintien de la paix, de secours humanitaire et de contrôles sanitaires, les acquis remarquables de l'ONU obtenus l'année dernière tiennent en ce que ses membres ont jeté les bases de l'ordre du jour du développement pour l'après-2015 en proposant 17 objectifs de développement durable, outre d'importants engagements en vue de limiter les effets du changement climatique. On peut dire que l'ONU, la plus importante organisation de la planète qui regroupe la plupart des nations, a réaffirmé son rôle incontournable, mais aussi de plus en plus important, en matière de maintien de la paix et de la sécurité planétaire comme de promotion de la coopération et du développement dans le monde. -AVI/VI