09/06/2014 10:30 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam aux conférences des officiels de haut rang de l'ASEAN

Yangon, 8 juin (VNA) - Les conférences des officiels de haut rang de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (SOM ASEAN), SOM ASEAN+3 (avec le Japon, la Répulique de Corée et la Chine) et le Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) ont eu lieu les 7 et 8 juin à Yangon (Myanmar).

Il s'agit des événements s'inscrivant dans la série de conférences SOM qui se tiennent du 7 au 10 juin pour préparer la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et les conférences ministérielles concernées, qui seront organisées début août à Nay Pyi Taw (Myanmar). La délégation vietnamienne est conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Pham Quang Vinh, chef du SOM ASEAN-Vietnam.

Lors des deux premières journées de travail, les représentants des pays de l'ASEAN et de ses partenaires ont examiné et défini les orientations de coopération au sein de l'ASEAN, de l'ASEAN+3 et de l'EAS, de la structure de coopération en Asie de l'Est et discuté des questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Dans les questions régionales et internationales, le problème de la Mer Orientale a retenu l'attention particulière des pays participants. Ceux-ci ont exprimé leur préoccupation profonde devant les développements complexes et l'aggravation des tensions. Ils ont insisté sur la nécessité de respecter le droit international, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de parvenir au plus tôt au Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Prenant la parole lors des conférences, le vice-ministre Pham Quang Vinh a souligné les actes agressifs de la Chine en Mer Orientale. L'installation illégale de sa plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 protégée par nombre de navires dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam viole sérieusement le droit international et la CNUDM 1982, exerçant des effets directs sur la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime en Mer Orientale, a-t-il souligné.

Le Vietnam proteste énergiquement contre les actes agressifs des navires chinois qui ont percuté et employé des canons à eaux contre des navires de la Surveillance des ressources halieutiques, des garde-côtes et nombre de bateaux de pêche du Vietnam. Il exige que la Chine retire immédiatement sa plate-forme pétrolière et les navires d'escorte des eaux vietnamiennes, a déclaré Pham Quang Vinh.


Le vice-ministre Pham Quang Vinh a affirmé que le Vietnam prenait en haute estime ses relations d'amitié et de coopération avec la Chine, mais était déterminé à défendre sa souveraineté sacrée et ses zones maritimes par des mesures pacifiques, conformes au droit international. Il a appelé les pays de la région et la communauté internationale à continuer de protester contre les actes agressifs de la Chine et d'exiger de sa part de respecter le droit international et la CNUDM, d'appliquer sérieusement la DOC et de parvenir tôt au COC.

En ce qui concerne de la coopération au sein de l'ASEAN, le vice-ministre Pham Quang Vinh a souligné l'importance de l'édification de la Communauté de l'ASEAN en 2015, du renforcement de la solidarité et de la mise en valeur du rôle central de l'association dans le règlement des problèmes liés à la paix, à la stabilité et à la coopération dans la région.

Le vice-ministre a également pris en haute estime le rôle décisif et central de l'ASEAN dans l'intensification de la connectivité régionale, ainsi que le renforcement de la structure régionale pour la paix, la sécurité et la prospérité.

S'agissant de l'ASEAN+3, le diplomate vietnamien a partagé les analyses des participants sur les résultats de coopération obtenus par l'ASEAN et ses trois partenaires, notamment dans la promotion de la connectivité régionale, la résilience aux catastrophes naturelles, au changement climatique, la garantie de la sécurité alimentaire et énergétique, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime.

A cette occasion, M. Pham Quang Vinh a annoncé que son pays organiserait et présiderait fin août prochain le Forum maritime de l'ASEAN (AMF) et le Forum maritime de l'ASEAN élargi (EAMF) afin de promouvoir davantage la coopération régionale en matière d'assurance de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime, ainsi que de discuter d'autres questions liées à la mer.

En outre, le vice-ministre a insisté sur l'importance du Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), qui est un forum où les dirigeants peuvent discuter de questions stratégiques importantes relatives à la politique, à la sécurité et à l'économie de la région. Il est nécessaire d'intensifier davantage, selon lui, le rôle de l'EAS en tant qu'élément important de la structure régionale dont l'ASEAN joue le rôle central, et de poursuivre sa contribution active à la paix, à la coopération et au développement de la région.

Selon l'agenda, le Sommet de l'Initiative du bas-Mékong (LMI) a lieu ce dimanche soir, et le Sommet du forum régional de l'ASEAN le 9 juin. -VNA/VI