18/04/2016 08:50 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam à la conférence ministérielle de la santé de l'Asie sur la résistance aux antibiotiques

Une délégation du ministère vietnamien de la Santé conduite par son ministre, Mme Nguyen Thi Kim Tien, a participé samedi à Tokyo (Japon) à la conférence ​des ministres de la Santé de l'Asie sur la résistance aux antibiotiques.

Cet évènement a réuni 12 ministres de la Santé du Japon, d'Australie, du Bangladesh, de Chine, d'Inde, d'Indonésie, de Malaisie, du Myanmar, des Philippines, de République de Corée, de Thaïlande et du Vietnam.

Organisée par le gouvernement japonais en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de la région du Pacifique occidental et de l'Asie du Sud-Est, cette conférence avait pour ​objet de partager des expériences ​en matière de résistance aux antibiotiques, d'élaborer des plans nationaux multisectoriels sur la résistance aux antibiotiques, d'édifier et d'approuver la Déclaration de Tokyo sur cette question, de soumettre un contenu de l'ordre du jour en ce domaine pour le sommet du G7 prévu en mai prochain à Ise-Shima, ainsi que pour la conférence des ministres de la Santé des pays du G7 prévue en septembre prochain à Kobe (Japon).

A cette occasion, les ministres et les représentants de l'OMS ont discuté des efforts globaux ​pour la prévention de la résistance aux antibiotiques, des risques ​pour la santé ​humaine, animale et de l'environnement en raison de la mauvaise utilisation des antibiotiques, des ​relations entre la résistance aux antibiotiques et la sécurité sanitaire mondiale, ainsi que de mécanismes de collaboration en ce domaine.

La ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien a souligné les engagements du Vietnam dans la collaboration avec la communauté internationale afin de lutter contre ce phénomène. Le Vietnam a promulgué en juin 2013 un plan d'action national sur la résistance aux antibiotiques pour la période 2013-2020, et collaboré avec l'OMS pour organiser la "Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques" en novembre 2015...

A l'issue de la conférence, les participants ont adopté la Déclaration de Tokyo et lancé l'"Initiative de santé en Asie-Pacifique sur la résistance aux antibiotiques".
Auparavant, une réunion de consultation technique sur la résistance aux antibiotiques en Asie a eu lieu les 14 et 15 avril avec la participation d'experts des ministères de la Santé et de l'Agriculture des pays. -VNA/VI