05/08/2021 09:17 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam à la 11e Conférence des ministres des AE de l’EAS

Photo: VNA
Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a participé mercredi soir, 4 août, à la 11e Conférence virtuelle des ministres des Affaires étrangères participant au Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) a participé mercredi soir, 4 août, à la 11e Conférence virtuelle des ministres des Affaires étrangères participant au Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) qui s'est tenue en ligne dans le cadre de la 54e Conférence des ministres des AE de l'ASEAN (AMM-54) et ses conférences connexes.

Lors de la Conférence, les pays ont convenu qu'il était nécessaire de se coordonner étroitement pour mettre en œuvre activement les résultats du 15e Sommet de l'EAS en 2020, en particulier la mise en œuvre de la Déclaration de Hanoï célébrant le 15e anniversaire de la création de l'EAS.

Dans le contexte de l'évolution compliquée de la pandémie de COVID-19, les partenaires de l'ASEAN et de l'EAS ont convenu de continuer à mettre en valeur  l'approche multilatérale et de promouvoir la coopération régionale et internationale pour répondre efficacement à la COVID-19 et d'unir leurs efforts pour promouvoir une reprise intégrale vers un développement durable.

Les pays partenaires de l'EAS se sont engagés à soutenir l'ASEAN dans le renforcement des capacités en médecine préventive, dans la recherche et le développement de vaccins, et dans la garantie d'une distribution sûre, efficace et équitable des vaccins.
Les pays ont convenu de maintenir et de promouvoir les liens économiques, les échanges commerciaux et d'investissement, et de stabiliser la connectivité de la chaîne d'approvisionnement régionale et mondiale.

Les pays ont convenu de coordonner la préparation du 16e Sommet de l'Asie de l'Est en octobre prochain.

Ils ont affirmé la nécessité de continuer à se coordonner pour garantir que la paix, la sécurité et la stabilité pour des intérêts communs.

Sur la question en Mer Orientale, les pays ont mis l’accent sur la nécessité de se coordonner pour assurer la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime et aérienne, en faisant de la Mer Orientale une mer de paix, d'amitié et de coopération ; régler les différends en voie pacifique sur la base du droit international, y compris l'UNCLOS 1982.

Les pays appellent l'ASEAN et la Chine à mettre pleinement et efficacement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), à développer un Code de conduite efficace en Mer Orientale (COC) conformément au droit international, y compris l’UNCLOS 1982.

Les partenaires ont salué le rôle et les efforts de l'ASEAN ces dernières années pour promouvoir le dialogue, la réconciliation et aider le Myanmar à trouver des solutions pour stabiliser la situation.

S'exprimant lors de la conférence, le ministre des AE Bui Thanh Son a affirmé que l'EAS apporte une contribution importante à la promotion de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région.

Soulignant la nécessité de se concentrer sur la réponse au COVID-19, le ministre Bui Thanh Son a appelé les partenaires de l'EAS à soutenir la fourniture uniforme de vaccins aux pays de l'ASEAN et à améliorer l'autosuffisance vaccinale dans la région.

Le chef de  la diplomatie vietnamien a affirmé la position et le principe cohérente de l'ASEAN et du Vietnam sur la Mer Orientale. Tous les différends doivent être résolus par des moyens pacifiques, conformément au droit international et à l’UNCLOS 1982.

Le ministre a appelé les parties à faire des efforts pour mettre au point un code de conduite efficace en Mer Orientale (COC), conformément au droit international et à l’UNCLOS 1982.

Le ministre a réaffirmé que l'UNCLOS 1982 était la base juridique régissant toutes les activités dans les mers et les océans. Les droits et intérêts légitimes des États côtiers stipulant dans l'UNCLOS 1982 doivent être respectés.

Il a souligné que le Vietnam disposait de preuves historiques et de bases juridiques suffisantes pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly).

À l’issue de la conférence, le Brunei, président de l'EAS, publiera une Déclaration présidentielle sur les résultats de la conférence. - VNA/VI