24/10/2018 14:48 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam œuvre pour des liens plus accrus et plus efficaces avec l’ONU

Le Vietnam continuera de rendre plus approndies, efficaces et effectives ses relations de coopération avec l’ONU qui compte 193 États membres et célèbre mercredi 24 octobre ses 73 ans de développement.

 De par son statut unique à l’échelon international et les pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice et forte de ses acquis importants, l’ONU a été reconnue par la communauté internationale comme une organisation internationale qui joue un rôle crucial dans la vie politique internationale et constitue un fondement incontournable pour un monde plus pacifique, plus prospère et plus équitable.

L’ONU peut prendre des mesures pour résoudre un grand nombre de problèmes auxquels est confrontée l’humanité au 21ème siècle, telles que la paix et la sécurité, le changement climatique, le développement durable, les droits de l’homme, le désarmement, le terrorisme, les crises humanitaires et sanitaires, l’égalité entre hommes et femmes, la gouvernance, la production alimentaire et d’autres encore.

Elle constitue aussi un forum où ses membres peuvent exprimer leur point de vue à l’Assemblée générale, au Conseil de sécurité, au Conseil économique et social ainsi que dans d’autres organes et commissions. Grâce à son rôle dans le dialogue et la négociation, elle est devenue un mécanisme permettant aux gouvernements de trouver des domaines d’entente et de résoudre ensemble des problèmes.  

Le Vietnam a officiellement adhéré à l’ONU le 20 septembre 1977. Depuis lors, les relations entre le Vietnam et l’ONU ne cessent de se développer. Le Vietnam a apporté des contributions importantes à l’ONU où sa position et son rôle ne cessent de croître.

Il coopère proactivement et activement avec les pays non alignés et en développement pour lutter et protéger les principes fondamentaux de la Charte de l’ONU, tels que le principe de l’égalité souveraine et de la non ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, de ne pas utiliser ni menacer d’utiliser la force, de défendre les intérêts des pays en développement, y compris le Vietnam.

Dans le processus d’accélération de l’industrialisation, de la modernisation nationales et de l’intégration internationale, l’ONU aide activement le Vietnam à réaliser avec succès ses objectifs de développement socioéconomique, et à devenir l’un des premiers pays à avoir atteint avant terme plusieurs Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Mettant en œuvre sa politique extérieure de diversification et de multilatéralisation de ses relations internationales, le Vietnam a profité de la tribune de l’ONU pour renforcer ses relations avec les pays du système de l’ONU, élargir ses relations bilatérales et multilatérales avec les organisations internationales.

Le Vietnam a été élu à une large majorité de voix à de nombreux organes de l’ONU. Le pays a été notamment élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2008-2009, et a été nommé par les pays de l’Asie et du Pacifique comme seul candidat de la région à ce poste pour le mandat 2020-2021.

Le pays été élu à plusieurs reprises au Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC) et au Conseil exécutif de l’UNESCO. Il a été également élu à la Commission du droit international de l’ONU pour le mandat 2017-2021, au Conseil des droits de l’homme pour le mandat 2014-2016.

Le Vietnam a participé pour la première fois aux opérations de maintien de la paix de l’ONU en juin 2014. Il est l’un des 52 premiers pays à avoir signé le Traité d’interdiction des armes nucléaires en 2017, et le dixième pays à avoir ratifié ce traité en 2018.

Le pays est aussi pionnier dans l’application de l’initiative «Une seule ONU». Membre réactif et responsable, le Vietnam participe activement aux activités de l’ONU pour la paix et le développement durable. Le Vietnam et l’ONU ont signé le 5 juillet dernier le Plan stratégique unique pour la période 2017-2021.

Le ministère vietnamien de la Défense a décidé en novembre 2014 de créer un hôpital de campagne de niveau 2, doté d’un effectif de 70 personnes, ce qui constitue un pas en avant dans la réalisation de la politique du Parti et de l’Etat vietnamiens visant à participer aux opérations de maintien de la paix de l’ONU dans le domaine des activités humanitaires.

Avec trois autres pays de l’Asie du Sud-Est (Cambodge, Indonésie et Thaïlande), le Vietnam a été choisi comme lieu d’entraînement pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU. Le premier cours aura lieu au Vietnam vers la fin de cette année.

Le Vietnam continuera de contribuer activement au maintien de la paix, de la stabilité et du développement durable dans la région et le monde, tout en s’efforçant d’approfondir sa coopération avec l’ONU.

Le pays renforcera sa participation à un niveau plus élevé aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, s’efforcera de mettre en œuvre avec succès l’Agenda  2030 pour le développement durable et l’Accord de Paris sur le climat, en soutenant les efforts de réforme de l’ONU pour qu’elle devienne plus efficace, plus transparente et plus démocratique. – VNA/VI