09/01/2017 09:51 GMT+7 Email Print Like 0

Le tombeau de l'hobereau Xuong, un ouvrage à visiter

Le tombeau de M. Xuong (1842 - 1896), de son vrai nom Ly Tuong Quan, l’un des quatre hobereaux richissimes du Nam Ky (Sud), se trouve dans le quartier de Phu Tho Hoa, arrondissement de Tân Phu, à Hô Chi Minh- Ville. Son style architectural original est réputé et attire de nombreux visiteurs.

Le hobereau Xuong était un homme richissime  extrêmement célèbre au 19e siècle, qui réalisait, en sous-traitance, des ouvrages de construction  - habitations, ponts et chaussées, marchés….- et exportait viande et  poissons, d’où sa fortune. Selon Ly Thanh Liem, descendant de la  cinquième génération de Ly Tuong Quan, ce dernier a choisi de son vivant un terrain dans le pays natal de sa mère pour y construire son tombeau, et ce en 1896, l’année où il est décédé.


La façade et la toiture du tombeau sont finement décorées


Les deux sculptures de pierre des deux côtés de l’autel   


Le plafond de forme semi-circulaire est décoré de lignes de chrysanthèmes symétriques


Sculptures sur la tombe de Ly Tuong Quan


Les motifs de décoration sur la toiture sont fortement imprégnés de la culture traditionnelle


Des fruits typiques du Sud sculptés sur le bout de chaque colonne


Une sculpture sophistiquée


L’entrée en voûte de style gothique

Vu de l’extérieur,  le tombeau de Ly Tuong Quan se fait remarquer par ses quatre belles colonnes simplement sculptées. Le toit  est couvert de tuiles vertes foncées avec, à chaque bout, des motifs gravés de chrysanthèmes.  Le plafond du toit, de forme semi-circulaire, est décoré de motifs d’objets de culte : brûle-parfum, vase à fleurs, plateaux aux fruits de couleurs vives. 

A l’intérieur, sont érigées des deux côtés de la tombe et du brûle-parfum  deux sculptures de pierre raffinées représentant un homme et une femme.  A chaque bout d’une des quatre piliers qui entourent la tombe trône un plateau aux fruits typiques du Sud - mangues, pommes canelles, ananas…- taillé dans la pierre.  Des reliefs ayant pour motifs les animaux préférés des Vietnamiens - chèvre, singe, cheval,  cerf-cochon …. - sont taillés sur les blocs  de pierre qui encadrent le tombeau. Un bas relief à 300 caractères sino-vietnamiens relate la biographie de Ly Tuong Quan et les sentiments de sa famille envers lui.
 
A deux mètres de la tombe de Ly Tuong Quan se trouve celle de sa femme, Mme Nguyen Thi Lau (1847 -1917). Moins imposante que celle de son mari, la tombe de Mme Nguyen Thi Lau se distingue par les sculptures de pierre originales typique de l’art sculptural de Sai Gon (actuelle Hô Chi Minh-Ville) au début du 20e siècle./.



Le tombeau de Mme Nguyen Thi Lau


Une sculpture  de licorne sur  les murs de la tombe de Mme Nguyen Thi Lau


Sculpture d’un homme hissant une bannière bouddhique, taillée sur un pilier de la tombe de Nguyen Thi Lau


Stèle relatant la biographie de Mme Nguyen Thi Lau
 
Texte et photos:  Nguyên Vu Thành Dat