16/07/2021 15:55 GMT+7 Email Print Like 0

Le thé Shan tuyêt, "l'or vert" de la commune de Mo Si San, province de Lai Châu

Située à une altitude de plus de 2.000m, à 80 km de la ville de Lai Châu, province  éponyme,   la commune de Mo Si San, district de Phong Tho, province de Lai Châu (Nord) bénéficie d’un climat et de conditions pédologiques  spécifiques favorables  à la culture de la variété séculaire de thé extraordinaire Shan tuyêt, à grande valeur économique.
Le théier Shan tuyêt, qui ne pousse qu’à des altitudes de plus de 2.400m, parmi les  forêts   sauvages baignées toute année dans la brume, au  taux d’humidité élevé et au climat froid. Les  bourgeons de thé Shan tuyêt ont un goût plus fort   par rapport aux thés d’autres régions.

Le Département de propriété intellectuelle du Vietnam a reconnu l’appellation d’origine contrôlée «Shan tuyêt» en 2001. En 2010, le gouvernement lui a délivré le certificat de protection de l’indication géographique (IG).

Mo Si San est une commune d’altitude abrite 4 villages avec 2.459 habitants dont plus de 90% de l’ethnie minoritaire Dao. Elle est considérée comme une grande zone de culture de théiers Shan tuyêt.



Les habitants doivent traverser des forêts de bambou et d’arbres séculaires, gravir des pentes escarpées pour cueillir les bourgeons de thé. Photo : Tât Son : VI


Les théiers séculaires poussent à une altitude de plus de 2.400 m et se trouvent à environ 15 km du centre de la commune de Mo Si San. Photo : Nguyên Luân : VI


Des locaux grimpent une dizaine de mètres sur le théier pour cueillir des bourgeons répondant aux critères exigeants de l’acheteur. Photo : Nguyên Luân : VI


La commune de Mo Si San, réputée pour son thé extraordinaire Shan tuyêt est considérée  comme la zone de culture de théier la plus importante de la province de Lai Châu. Photo : Tât Son : VI


Des conditions pédoclimatiques spéciales donnent au thé un goût  unique. Photo : Tât Son : VI


Chaque personne est capable de cueillir chaque jour, à Mô Si San, environ 4 kg de feuilles de thé fraiches. Photo : Tât Son/VI 

Les bourgeons de thé Shan tuyet donnent un  arôme excellent. Photo : Tât Son : VI

Selon les statistiques du Comité populaire du district de Phong Thô,  la commune de Mo Si San abrite 1.700 théiers centenaires, qui poussent dispersés dans des forêts. Comme les théiers  Shan tuyêt sont nichés dans les lieux  reculés, la cueillette de bourgeons   est un travail éprouvant même pour les locaux. Ils doivent se lever chaque jour très tôt, préparer les aliments pour les repas, traverser des forêts de bambou, gravir des pentes escarpées avant d’arriver après des heures de marche  dans la zone des théiers séculaires  Shan tuyet.

Comme les théiers  Shan tuyêt étaient auparavant plantés dispersés, n’étaient suffisamment  pas soignés et protégés, ils  donnaient un  rendement modeste,  et une production annuelle de bougeons également insatisfaisante, de 4 à 4,5 tonnes.

Après la cueillette, les planteurs locaux ne traitaient pas des bourgeons   et les vendaient très bon marché  aux commerçants. La coopérative de transformation de thé séculaire Biên Cuong est née à cette époque pour sauver une variété de thé séculaire  sous-estimée.

La naissance de la coopérative Biên Cuong a contribué à revaloriser le thé Shan tuyet.  La qualité de bourgeons de thé frais a été améliorée, des chaînes de fabrication de thé ont été installés, le prix du thé Shan tuyêt a considérablement augmenté,  un kilo  se vendant désormais 2,5 millions de dong le kilo, d’autres   marques tels hoang tra et hong tra  jusqu’à trois millions de dongs le kilo. Particulièrement, le bach tra dont la cueillette et la transformation sont les plus minutieuses et les plus compliquées se vend dix millions de dongs le kilo.

 

Les feuilles fraîches de théier sont séchées  dans les locaux de la coopérative de Bien Cuong. Photo : Nguyên Luân : VI


Les bourgeons frais de thé sont séchés par machine. Photo : Nguyên Luân : VI


La fabrication du thé Shan tuyêt dans la commune de Mo Si San. Photo : Nguyên Luân : VI


Les bourgeons de thé Shan tuyêt une fois séchés deviennent blancs, comme recouverts d’une mince couche de neige. Photo : Tât Son : VI


Le produit “Bach tra” de la coopérative Biên Cuong. Photo : Tât Son : VI


Le produit “Hoang tra” de la coopérative Biên Cuong. Photo : Tât Son : VI

Ce sont des thés de marque Shan tuyet les plus vendus car les théiers poussent en pleine nature, dans des forêts  brumeuses, ce qui  leur donne un arôme typique.

La qualité et la réputation du thé Shan tuyêt de la commune Mo Si San s’affirment et le Comité populaire de Mo Si San envisage de développer les zones de culture tout en protégeant la marque commerciale de cette variété de thé séculaire./.

 
Texte et photos : Tât Son – Nguyên Luân.  Traduction : Diêu Vân