22/02/2015 09:37 GMT+7 Email Print Like 0

Le Têt traditionnel - racine culturelle des Vietnamiens

La fête du Têt traditionnel (Têt Nguyên Dan) est un trésor inestimable et sacré du Vietnam qui englobe l'ensemble des valeurs, des traditions et des croyances du peuple. La préservation et la valorisation de cette fête sont non seulement la responsabilité mais encore la fierté de chaque Vietnamien.


Le Têt Nguyên Dan ou fête du premier matin, correspond au nouvel an lunaire. Selon la conception traditionnelle, il est le «point de départ» de toute nouveauté, de toute bonté d’une année. Pour les Vietnamiens, la signification la plus sacrée du Têt est le retour à la source. La source est la famille mais aussi le village natal, le pays d’origine. Le Vietnam a un proverbe «Quand on boit de l’eau, on pense à la source», une belle tradition transmise de génération en génération qui est gravée dans le subconscient de chaque personne et est particulièrement valorisée à chaque fois que revient le Têt.


Ainsi, en cette occasion spéciale, les Vietnamiens, quel que soit leur métier, quel que soit l'endroit où ils vivent, ont le même souhait de se retrouver en famille et d'offrir de l’encens sur l’autel de leurs ancêtres pour rendre hommage aux proches disparus, ainsi que pour exprimer leur gratitude envers le Ciel, la Terre et les Génies.


Le Têt est le moment de rassemblement où les membres de la famille laissent de côté les soucis de la vie quotidienne pour préparer ensemble le Têt, vivre son ambiance chaleureuse et festive en présentant réciproquement leurs meilleurs voeux du Nouvel an. On passe la première journée à rendre visite à ses parents et grands parents, le deuxième jour à la famille plus éloignée, puis aux enseignants et aux amis le 3e jour.


Les Vietnamiens pensent que le premier jour donnera «la couleur» de 365 jours suivants, que tout ce qui se dit et se fait ce jour-là influence le reste de l’année. Ainsi, sur le respect spirituel, tout le monde règle ses dettes, les travaux en suspens, nettoie et rénove sa maison dans l’espoir de repartir d'un bon pied dès le début de la nouvelle année. On offre de l’argent aux enfants dans des enveloppes rouges, on prépare de bons plats, dont celui à ne pas manquer est le traditionnel gâteau de riz gluant (banh chung) pour le présenter aux ancêtres puis le déguster ensemble en se souhaitant une nouvelle année riche et prospère. Il est interdit de se quereller ce jour-là. Tout le monde est de bonne humeur, se parle doucement, pense aux meilleures choses pour une future vie heureuse sans soucis. C’est par ces croyances que le Têt est considéré jour d'optimisme et d'espoir où les gens vivent naturellement mieux.


Le Têt a aussi une belle signification humaine. Il s’agit de l’occasion de mettre à l’honneur des valeurs communautaires, de témoigner de solidarité. À chaque fois que le nouvel an approche, tout le pays conjuguent les efforts pour partager les difficultés avec les vies défavorisées. De nombreuses activités caritatives sont menées afin de leur apporter la chaleur du Têt. De même, les bâteaux chargés de bons sentiments de la terre ferme, en dépit du long trajet, arrivent aux îles lointaines pour combler le manque de la famille des soldats qui, jour et nuit, défendent fermement la souveraineté et l’intégrité territoriale du pays. Le Têt est donc un cordon qui relie les personnes d’une communauté, ce dont prend source la force.


Avec ces grandes significations, le Têt traditionnel est devenu trésor inestimable du Vietnam où convergent et rayonnent des valeurs culturelles et traditionnelles éternelles. Cette fête est quelque chose de sacré qui s’attache fortement à l’âme vietnamienne. Des coutumes, des jeux pendant le Têt, le banh chung, le plateau aux cinq fruits sur l’autel des ancêtres ou une branche de pêcher en fleur sont des images bien-aimées éveillant le mal du pays chez les Vietnamiens chaque fois que le printemps arrive.


Malgré les vagues de la mondialisation qui entraînent l’introduction de cultures étrangères au Vietnam, la fête du Têt tient fermement au fil du temps et conserve pleinement son rôle de façonner la personnalité des jeunes et de nourrir leur amour impérissable du pays natal.


La préservation et la valorisation des valeurs du Têt traditionnel est le responsabilité de tous les Vietnamiens, qu'ils soient dans le pays ou à l’étranger. Ce qui contribue à entretenir de solides liens affectifs entre chaque personne avec la famille et la Patrie, d’où leur fierté de peuple, leur soutien mutuel et leurs efforts menés pour édifier le pays. Il importe d’encourager l’organisation d'activités en l’honneur de ces traditions précieuses du peuple, de revivre les jeux populaires éducatifs et de renforcer la présentation des beaux traits culturels de cette fête importante aux amis internationaux afin que le Têt vietnamien conserve son âme. -NDEL/VNA/VI