17/05/2015 07:31 GMT+7 Email Print Like 0

Le Tây Nguyên et Ratanakiri du Cambodge main dans la main

 Le Comité de pilotage du Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre) et la province cambodgienne de Ratanakiri continueront de renforcer leur coopération, notamment dans la défense et la sécurité, a-t-on appris des autorités locales.

Le chef adjoint du Comité de pilotage du Tây Nguyên, Triêu Xuân Hoà, a eu une séance de travail avec une délégation de Ratanakiri conduite par son gouverneur Thong Sa Vun, vendredi dans la ville de Buôn Ma Thuôt, province de Dak Lak.

Rattanakiri dispose de près de 400 kilomètres de frontière commune avec les provinces vietnamiennes du Tây Nguyên. Durant ces derniers temps, elles ont bien mis en œuvre des programmes de coopération commerciale et d’investissement, assurant la sécurité de leurs zones frontalières, contribuant à renforcer les relations de voisinage, d’amitié, de coopération et de développement entre les deux pays.

Dans les temps à venir, les deux parties ont convenu d’intensifier davantage leur coopération dans divers secteurs entre les provinces du Tây Nguyên et celles du Nord-Est du Cambodge, en particulier, dans l’amélioration de l’efficacité de la sécurité frontalière, la prévention et la lutte contre la criminalité, le renforcement des patrouilles communes pour maintenir la ligne frontalière de paix, de stabilité, d’amitié et de développement.

Elles se sont accordées pour investir et construire les infrastructures des zones frontalières, notamment des postes-frontières.

Les deux parties ont examiné les réglementations juridiques sur le processus, les procédures pour simplifier les formalités administratives, réduisant le temps de délivrance des certificats d’investissement, simplifiant les formalités douanières dans le but de favoriser l’investissement et le développement économique, commerciale et touristique dans ces zones frontalières. – VNA/VI