24/06/2015 09:44 GMT+7 Email Print Like 0

Le système de gestion des vaccins du Vietnam répond aux normes internationales

Une cérémonie de reconnaissance du système national de gestion des vaccins du Vietnam atteignant les normes internationales de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a eu lieu le 22 juin à Hanoi, en présence du vice-Premier ministre vietnamien Vu Duc Dam. Un événement organisé par le ministère de la Santé.

Ainsi, le Vietnam est le 39e parmi les 43 pays produisant des vaccins où le système de gestion des vaccins répond aux normes internationales.

Le Vietnam était fier de recevoir ce certificat de l'OMS. C'était le fruit de 14 années d'efforts du secteur de la santé ainsi que de nombreux scientifiques, a souligné le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Vu Duc Dam a également remercié l'OMS, les organisations internationales pour les aides accordées au Vietnam dans la mise en œuvre et le perfectionnement du système national de gestion des vaccins. Au Vietnam, du fait de sa population de plus de 90 millions de personnes, le développement des vaccins destinés non seulement au programme national de vaccination élargi mais aussi à l'exportation revêt une signification importante. Actuellement, le Vietnam produit 10 des 12 vaccins du programme national de vaccination élargi.

Depuis 2001, l'OMS a procédé à l'évaluation de l'établissement national chargé de la gestion des vaccins selon les critères de cette organisation mondiale. Après, le Vietnam a connu différentes étapes d'évaluation pendant les années 2005, 2008 et 2011. En particulier, du 13 au 17 avril 2015, une délégation d'experts indépendants de l'OMS comprenant 16 membres, venus de 12 pays différents, ont procédé à l'évaluation officielle du système national de gestion des vaccins.

Selon Shin Young-soo, directeur régional de l'OMS pour le Pacifique occidental, avec ce certificat, le ministère vietnamien de la Santé a affirmé sa capacité de gestion de même que la qualité, la sûreté et l'efficacité des vaccins vietnamiens. Désormais, les compagnies nationales de production de vaccins pourront approvisionner la région comme le reste du monde. -VNA /VI