11/10/2016 10:53 GMT+7 Email Print Like 0

Le Royaume-Uni veut renforcer le commerce avec le Vietnam après le Brexit

L’ambassadeur du Royaume-Uni au Vietnam, Giles Lever, a affirmé que renforcer l’investissement et le commerce avec le Vietnam comme d’autres pays de l’Asie-Pacifique sera l’objectif fondamental à atteindre pour la prospérité du Royaume-Uni après sa sortie de l’Union européenne (Brexit).

La relation Vietnam - Royaume-Uni a connu un développement exponentiel durant ces dernières années sur la base de la Déclaration sur le partenariat stratégique Royaume-Uni – Vietnam qui a été signée en 2010, a-t-il indiqué au journal Quân dôi nhân dân (Armée populaire) paru le 10 octobre 2016.

L’an dernier, tant le Premier ministre britannique David Cameron que le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond, quand ils étaient en poste, se sont rendus au Vietnam, ce qui manifeste les engagements du gouvernement britannique à dynamiser les relations de partenariat avec le Vietnam, a-t-il rappelé.

À côté des bonnes relations politiques entre le Vietnam et le Royaume-Uni, les deux pays ont réalisé durant ces dernières années beaucoup de progrès dans plusieurs domaines de coopération, tels que l’économie, l’éducation et la formation, a noté l’ambassadeur Giles Lever.

Il a précisé que son pays a triplé les bourses d’études Chevening du Foreign and Commonwealth Office en faveur du Vietnam, lancé une formation professionnelle avec le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.

Les deux pays ont également inauguré l’Institut pour la recherche et la formation des cadres Vietnam-Royaume-Uni – l’Université de Dà Nang, mis en œuvre des programmes de coopération bilatérale dans la science et l’innovation.

Le Royaume-Uni a ouvert son bureau de la défense à Hanoi en 2013 et a bien progressé sur les activités relatives à la défense au Vietnam, par exemple l’échange d’expériences en matière de hydrographie, d’enseignement de la langue anglaise et des programmes de perfectionnement. Le Vietnam a pour sa part décidé l’an dernier d’envoyer un attaché militaire à Londres.

Regardant vers l’avenir, je constate de nombreux potentiels nous permettant d’établir la coopération dans davantage de domaines, et sur la base du protocole d’accord sur la coopération de défense, d’élargir et de coopérer plus étroitement dans l’industrie de défense et le maintien de la paix, a-t-il déclaré.

Londres a étroitement coopéré avec le Vietnam dans l’application de la loi, la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale, la cybercriminalité, la traite humaine et le trafic illégal d’animaux menacés et et les produits dérivés de la faune sauvage. – VNA/VI