19/12/2014 08:02 GMT+7 Email Print Like 0

Le rôle et la position du Vietnam dans la coopération de la GMS

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung participera au 5e Sommet de la subrégion du Mékong élargie (GMS) qui aura lieu les 19 et 20 décembre à Bangkok, en Thaïlande, sur invitation du Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha.


Le programme de coopération de la GMS, créé en 1992 sur une initiative de la Banque asiatique pour le développement (BAD), est le programme de coopération le plus complet de la subrégion du Mékong qui comprend le Vietnam, le Laos, le Cambodge, la Thaïlande, le Myanmar et les provinces chinoises du Yunnan et du Guangxi.


La coopération au sein de la GMS a abouti à d'importants acquis dans les secteurs du transport et des communications, de l'énergie, de l'environnement, du tourisme, de l'information et des communications, du commerce, de l'investissement, de la formation de ressources humaines, de l'agriculture et du développement rural, ainsi que du développement urbain. En juin 2014, la GMS avait mis en oeuvre 75 projets d'un coût cumulé de 16 milliards de dollars.


En 2013, les pays ont adopté le Cadre d'investissement de la GMS (RIF) lors de la 19e conférence minitérielle pour la mise en oeuvre de la nouvelle Stratégie de coopération de la GMS pour la période 2012-2022. Le RIF englobe plus de 200 projets d'un investissement initial de 51,5 milliards de dollars.


La GMS élabore à des programmes privilégiés dans les télécommunications et les technologies de l'information, l'économie, l'électricité, l'environnement, le développement des ressources humaines...


Le Vietnam a participé à la plupart des initiatives de coopération de la GMS, notamment celles concernant le transport et les communications, l'énergie, l'agriculture, l'investissement...


Le pays a un rôle important dans la mise en oeuvre de la "Stratégie de Compétitivité, d'Alliance et de Communauté" de la GMS et réalise de grands projets, dont celui d'investissement dans la ligne électrique reliant Hatsan au Laos à Pleiku au Vietnam, d'un coût de 218 millions de dollars, ou encore celui de prévention et de réduction des conséquences des catastrophes naturelles, de 63,9 millions de dollars...


En juin 2014, le Vietnam a participé aux projets de prêt de la GMS d'un montant de 3,7 milliards de dollars, répartis dans le transport, l'électricité, la santé, l'environnement, le tourisme, l'agriculture...


Le Vietnam participe également à 130 projets d'assistance technique avec le soutien financier de la BAD et de ses partenaires de développement. Il s'agit de projets dans le transport transnational, le commerce, l'investissement, l'électricité, la prévention et la lutte contre VIH/Sida et la drogue, l'environnement, la réduction de la pauvreté...


En participant à cet événement, le Vietnam souhaite réaffirmer son rôle et sa position au sein de la GMS, renforcer la coopération subrégionale comme ses relations avec les autres pays, profiter de l'assistance étrangère pour gérer et utiliser durablement les ressources d'eau du Mékong, ainsi qu'approfondir le Partenariat stratégique Vietnam-Thaïlande. -VNA/VI