31/08/2016 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le président Tran Dai Quang termine sa visite à Singapour

Le président Tran Dai Quang a quitté mardi après-midi Singapour, au terme de sa visite d’Etat effectuée sur invitation de son homologue singapourien Tony Tan Keng Yam.

Mardi matin, le chef de l’Etat vietnamien a rencontré le ministre senior Goh Chok Tong. Il a apprécié les efforts du ministre senior singapourien pour renforcer les relations entre les deux pays. Affirmant le développement vigoureux des relations bilatéra​les, il a souligné que Singapour était un grand partenaire en commerce et dans l'investissement du Vietnam. La zone industrielle Vietnam-Singapour (VSIP), lancée par Goh Chok Tong en 1996, est actuellement présente dans les trois régions du Vietnam, et est devenue un symbole de la coopération bilatérale.

Le ministre senior Goh Chok Tong a annoncé que le Premier ministre Lee Hsien Loong élaborait un mécanisme de coopération pour accélérer le développement des relations bilatérales et ​approfondir les relations au sein de la Communauté de l’ASEAN. Singapour a également créé un fonds d’assistance du Vietnam dans le cadre de la Communauté économique de l’ASEAN. Selon lui, Singapour est prêt à assister le Vietnam dans son développement.

Auparavant, le président Tran Dai Quang a eu un petit déjeuner de travail avec le vice-Premier ministre singapourien Teo Chee Hean.

Le dirigeant vietnamien a salué la prochaine visite du vice-Premier ministre singapourien au Vietnam pour participer au 20e anniversaire de la création de la VSIP à Binh Duong. Il a ensuite insisté sur la nécessité d’exploiter au mieux les opportunités ​offertes par l’accord de partenariat trans-pacifique (TPP) et la Communauté économique de l’ASEAN.

Tran Dai Quang et Teo Chee Hean se sont déclarés satisfaits du développement vigoureux et approfondi de la coopération bilatérale dans la défense et la sécurité, laquelle a permis de renforcer la confiance mutuelle. Ils ont affirmé la nécessité de multiplier les visites de délégations, et d’intensifier la collaboration entre les marines, les forces aériennes, les médecines militaires… Il est aussi important de développer les relations bilatérales dans la lutte contre le terrorisme, les extrémismes, la criminalité transnationale et la cybercriminalité.

Le même jour, le président Tran Dai Quang a prononcé un discours lors de la 38e édition de la Singapore Lecture, organisée par l’Institut d’études sur l’Asie du Sud-Est (ISEAS) – Yusof Ishak. Il est le premier dirigeant vietnamien à avoir assist​é et ​prononcé un discours à cet événement.

Dans son discours, le chef de l’Etat vietnamien a souligné que l’Asie-Pacifique, dont l’Asie du Sud-Est, était un centre dynamique ​au rôle croissant en matière géostratégique, économique et politique. La Mer Orientale, en Asie du Sud-Est, présente de nombreux intérêts pour les pays de la région​, mais aussi ​du monde entier. Cependant, les dernières évolutions de la situation dans cette zone maritime ​ont des effets négatifs sur la sécurité régionale et risquent d’éroder la confiance et d'affecter la coopération dans la région. Soulignant l’aspiration à la paix, à la sécurité et au développement durable de son pays, Tran Dai Quang a indiqué que la seule voie pour réaliser cette aspiration ​impliquait la solidarité et le renforcement de la coopération entre les pays, sur la base du droit international, de l’égalité et de l’intérêt commun.

Selon lui, les objectifs de l’ASEAN consistent également en la solidarité, l'action commune, le renforcement de la coopération, l'égalité et l'intérêt général ​à ses membres. L’ASEAN a montré et montre sa responsabilité pour l'intérêt général, la communauté régionale et internationale, notamment en termes de coopération au développement, d’adaptation au changement climatique ou de lutte contre les épidémies… Une structure régionale multipolaire ​dont le rôle central ​est tenu par l’ASEAN satisfera aux intérêts de tous.

A cette occasion, le président Tran Dai Quang a réaffirmé la politique extérieure vietnamienne d’indépendance, d’autonomie, de paix, de coopération et de développement, de multilatéralisation et de diversification des relations, et d’intégration ​au monde. Le Vietnam est prêt à être un ami, un partenaire fiable et un membre responsable de la communauté internationale. Il attache de l’importance au développement de son amitié avec les pays voisins ​comme de ses partenariats avec de grands partenaires, ainsi qu’à la réalisation de ses engagements internationaux.

S’agissant de la Mer Orientale, le président Tran Dai Quang a souligné la volonté du Vietnam de défendre fermement son indépendance, sa souveraineté, son unité et son intégrité territoriale, de régler les différends de manière pacifique selon le droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), et de demander aux parties concernées de respecter la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de mener des négociations tangibles afin de parvenir au Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Enfin, le chef de l’Etat vietnamien a déclaré que le Vietnam s’intéressait aux expériences de Singapour, notamment celles en matière de développement des sciences et des technologies, d’éducation et de formation, au service de son développement national.

Tran Dai Quang a répondu à de nombreuses questions de participants sur le renforcement du rôle de l’ASEAN, ainsi que sur les relations entre le Vietnam et Singapour en divers domaines. -VNA/VI